A la Une Afrique BTP & Infrastructures Entreprenariat Entreprises

Innovation : de jeunes mauritaniens transforment les déchets plastiques en matériau de construction

Face au coût des matériaux de construction et aux problèmes de pollution plastique en Mauritanie, Aminatou Sy et Asse Malik Alioun Niang ont fondé Daaddo Vdp, entreprise spécialisée dans le recyclage du plastique en briques et pavés écologiques. Leur initiative contribue à l’assainissement urbain.

Les grandes agglomérations des pays d’Afrique subsaharienne font généralement face au problème d’insalubrité et de pollution aux déchets plastiques, retrouvés dans les recoins des ruelles. À Nouakchott, la capitale de la Mauritanie, la micro-industrie Daaddo Vdp a décidé de s’attaquer à ce fléau. Fondée par les entrepreneurs Aminatou Sy et Asse Malik Alioun Niang, Daaddo Vdp est spécialisée dans collecte et la transformation des déchets plastiques en matériaux de construction écologique.

L’entreprise fabrique pavés, briques et autobloquants à partir de cette matière, avec pour objectif de proposer une alternative écologique et peu coûteuse aux matériaux de construction courants. Dans leur atelier, ils travaillent avec une jeune équipe qui s’attèle à laver, traiter puis broyer le plastique. La matière obtenue est ensuite utilisée pour fabriquer les matériaux de construction.

Outre son action importante en faveur de l’assainissement de l’environnement urbain, l’initiative contribue à créer de l’emploi au sein de la jeunesse du pays. À l’avenir, les 2 fondateurs ambitionnent d’atteindre une capacité de production mensuelle de 10 000 briques et de 1 500 m2 de pavés écologiques.

Daaddo Vdp vient d’être sélectionnée lors du sommet virtuel des 2 Rives qui s’est tenu du 27 au 29 novembre, pour participer au programme Emerging Mediterranean, destiné aux entrepreneurs à forts impacts sociaux et environnementaux de la méditerranée.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus