A la Une Afrique Agro-industrie Développement Développement Entreprenariat Entreprises Industrie

Industrialisation : le gouvernement ghanéen a déjà construit 76 usines dans le cadre du programme « One district – One factory »

Au Ghana, le gouvernement a déjà construit 76 usines dans le cadre du programme « One district – One factory » (1D1F) qui vise à accélérer l’industrialisation de l’économie grâce à la construction de 232 usines. Au total, 156 usines sont en cours de construction dont cinq usines agroalimentaires.

76 usines ont déjà été construites par le gouvernement ghanéen depuis le lancement du projet « One district – One factory » (Un district – Une usine) ou 1D1F en 2016. C’est ce qu’a annoncé Ken Ofori-Atta , ministre ghanéen des Finances s’exprimant devant le Parlement.

Ce chiffre représente seulement 32% des 232 usines que les autorités ont annoncé vouloir construire dans tout le pays, dans le cadre du programme d’industrialisation du président Nana Akufo Addo. D’après le responsable, les 156 unités de production restantes sont en cours de réalisation comptant parmi eux cinq usines agroalimentaires de taille moyenne.

Alors que la pandémie de covid-19 a affecté les projets de développement du gouvernement, les calendriers d’achèvement de la construction des usines restantes pourraient être rallongés. Malgré ces contraintes auxquelles s’ajoute l’imminence de l’élection présidentielle du mois de décembre, les autorités envisagent de lancer la mise en œuvre de l’initiative « Enable Youth One District One Factory » qui vise à construire 58 petites usines de transformation dans 36 districts du pays.

La construction de 36 de ces usines devrait débuter dès le mois d’août 2020. Grâce à un soutien de la BAD, l’initiative permettra de créer des emplois pour les jeunes en les insérant dans le processus d’industrialisation du pays.

Pour rappel, le projet 1D1F vise à accélérer l’industrialisation de l’économie ghanéenne via la construction de nombreuses usines de fabrication dans le pays. Il s’agit de l’une des stratégies phares du chef de l’Etat, ayant reçu d’importants soutiens de la part des bailleurs de fonds internationaux. En avril 2019, les Etats-Unis ont annoncé le décaissement de 300 millions $ pour financer la construction de ces usines.

« Douze de ces entreprises ont reçu l’approbation d’exonération des droits d’importation pour un montant de 34 millions de cedis. Au total, 154 districts sur 260 bénéficient du programme », a indiqué le ministre Ken Ofori-Atta, cité par le quotidien Ghana Web.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus