A la Une Afrique Commerce Coronavirus Internationale Mines Mining, Oil & Gas

Impact Covid-19 : baisse record de la demande mondiale d’or au troisième trimestre 2020

La demande mondiale d’or a diminué de 19 % au troisième trimestre pour atteindre 892 tonnes, soit le plus faible total trimestriel depuis 2009. C’est ce qui ressort du nouveau rapport du WGC qui met en cause les effets de la pandémie sur la consommation de bijoux et dans les technologies.

Selon un nouveau rapport du World Gold Council (WGC) paru le 29 octobre, la demande mondiale d’or a baissé de 19 % en glissement annuel pour atteindre 892 tonnes au troisième trimestre 2020. Il s’agit du plus faible total trimestriel enregistré depuis le troisième trimestre 2009.

Cette diminution record s’explique par l’impact de la pandémie de Covid-19 sur la plupart des secteurs qui consomment le métal jaune. En dehors des achats de lingots et de pièces d’or qui se portent toujours bien avec une augmentation de 49 % ce trimestre, les autres secteurs sont en effet à la traine en raison notamment des restrictions, de la faiblesse actuelle de l’économie, mais aussi du prix élevé de l’or.

La demande de bijoux a ainsi diminué de 29 % en glissement annuel pour s’établir à 333 tonnes alors que le secteur des technologies a connu une baisse de 6 % à 76,7 tonnes.

Pour les neuf premiers mois de l’année, soulignons que la demande d’or était de 2 972,1 tonnes, soit une baisse globale de 10 % par rapport à la même période en 2019. L’offre d’or a par ailleurs connu une légère baisse de 3 % ce trimestre pour atteindre 1 223,6 tonnes. Si la demande ne repart pas à la hausse, le risque d’excédent est donc bien réel à court terme.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus