A la UneAfriqueAgricultureAgro-industrieCommerceÉconomieExportations

Horticulture : L’Égypte se dirige vers un nouveau record d’exportation de purée de tomates en 2023

En Égypte, la tomate est le légume le plus produit. L’industrie locale de la transformation est la troisième plus productive en Afrique après l’Algérie et la Tunisie.

En Égypte, les exportations de purée de tomates ont le vent en poupe. Selon les données compilées par le média spécialisé East Fruit, le pays des pharaons a expédié pour une valeur de 47 millions $ de la denrée au cours du premier semestre de 2023.

Cette enveloppe est trois plus élevée que les 15 millions $ engrangés au cours de la même période un an plus tôt. En outre, elle représente déjà plus de 80 % des recettes d’exportation totales de 2022, qui s’élevaient à 57 millions $.

Si l’Union européenne (UE) est la principale destination de la filière égyptienne, concentrant plus de la moitié (52 %) des expéditions en valeur, il convient de noter que la Pologne en est le principal acheteur comptant pour environ 33 % de la demande au sein du bloc économique.

D’après le média East Fruit, la percée de la purée de tomate égyptienne sur le marché international a été notamment favorisée par la pénurie de tomates dans l’UE pour la transformation avec la sécheresse qui a sévi en 2022/2023. À cela s’ajoute les moindres volumes écoulés par l’Ukraine sur le marché polonais en raison de la guerre avec la Russie depuis plus d’un an demi qui a affecté son système de production.

« L’Ukraine fournissait environ 25 % de toutes les importations de ce produit en Pologne en 2021. Après l’invasion russe, d’autres fournisseurs dont l’Égypte ont commencé à occuper activement la part de l’Ukraine sur ce marché », rapporte la même source.

Rappelons que le pays d’Afrique du Nord est le 1er exportateur africain de purée de tomate en termes de valeur et le 9ème à l’échelle mondiale notamment derrière les poids lourds de l’industrie à savoir l’Italie, la Chine et l’Espagne qui constituent le top 3. Selon les données du Conseil mondial de la tomate d’industrie (WPTC), l’Égypte a transformé plus de 456 000 tonnes de tomates en 2022.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus