A la UneAfriqueÉconomieMatières PremièresPhosphates

Guinée : Arrow Minerals va devenir le seul propriétaire d’un projet de fer au nord de Simandou

En octobre 2022, la société australienne Arrow Minerals a conclu un accord pour obtenir jusqu’à 60,5 % d’intérêts dans Simandou North. Il s’agit d’un projet situé au nord des quatre blocs du célèbre gisement de minerai de fer Simandou appartenant à Rio Tinto et Winning Consortium Simandou.

En Guinée, la junior minière australienne Arrow Minerals va prendre le contrôle total d’un projet de fer situé au nord du géant gisement de fer Simandou. Elle a en effet conclu un accord pour acquérir une participation supplémentaire de 39,5 % dans l’actif, complétant ainsi les 60,5 % d’intérêts déjà négociés il y a quelques mois.

En octobre 2022, Arrow avait en effet acquis 33,3 % d’intérêts dans Simandou North auprès de la société singapourienne Amalgamated Minerals, avec la possibilité de porter cette participation à 60,5 % en finançant des travaux d’exploration sur le projet.

Alors que ces travaux sont en cours depuis quelques mois, le présent accord permet à la junior australienne de gagner jusqu’à 80 % après la réalisation d’une étude de préfaisabilité pour le projet, ou des dépenses équivalentes à 15 millions de dollars australiens. Pour obtenir les 20 % restants, Arrow doit dépenser 22,5 millions de dollars australiens en plus ou mener une étude de faisabilité, puis prendre la décision d’exploiter le gisement en échange d’une redevance de 1 dollar par tonne.

« L’établissement de ces conditions commerciales avec les actionnaires d’Amalgamated est un grand pas en avant pour Arrow. Il […] clarifie pour les actionnaires la future structure de propriété du projet et nous permet de faire avancer nos activités d’exploration et nos plans de développement en toute sécurité et confiance », a expliqué Hugh Bresser, DG de Arrow.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus