A la Une Industrie Internationale Microfinance Partenariat Sénégal

Forum africain sur l’investissement en Turquie : Plaidoyer pour une participation sénégalaise de qualité

Istanbul accueillera du 10 au 13 juin 2021 le Forum africain sur l’investissement. En prélude à cet évènement auquel sont attendus 800, voire 1 000 participants, les organisateurs ont organisé un pré-forum afin de coacher les opérateurs économiques qui souhaiteraient y participer. En effet, explique Matar Cissé du cabinet Cima­frique, cette rencontre veut re­grouper des acteurs économiques de qualité. Par conséquent, les participants sénégalais doivent être mieux accompagnés afin qu’ils puissent saisir les nombreuses opportunités.
«C’est un forum de l’investissement, qui permettra aux Pme sénégalaises d’aller chercher des gens qui pourront les aider dans leurs projets, à trouver des partenaires en termes d’équipements. En effet, le Sénégal regorge d’énormes produits agricoles qui ne sont pas transformés, mais qui sont commercialisés à perte. Aujourd’hui, il faut renverser la tendance par un transfert de technologies», explique le conseiller commercial à l’ambassade de Turquie au Sénégal. D’après Ozgür I. Yalniz, beaucoup de Turcs s’intéressent aux produits agricoles sénégalais, mais il faudrait qu’ils soient valorisés, qu’on puisse importer des machines pour la transformation et la création de chaîne de valeurs, permettant de mieux vendre et que le producteur sénégalais puisse avoir un bon retour sur investissement.
Pour relever ce défi, le groupe Cimafrique, en collaboration avec la Chambre internationale pour le conseil et la promotion (Cicp) et le groupe Atik, qui est une organisation patronale regroupant plus de 20 mille entreprises turques, ont décidé de renforcer les capacités des participants sur «la matérialisation du partenariat commercial, le règlement du contentieux commercial», entre autres. Cela, afin qu’ils puissent connaître les opportunités de financement et de refinancement existantes, mais également de s’approprier les mécanismes d’arbitrage, de médiation et de conciliation…
Le secrétaire général de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad) qui présidait ce pré-forum au nom du président Abdoulaye Sow, a précisé que «ce forum qui réunira pendant deux jours des politiques, des investisseurs, des multinationales, des étudiants, des enseignants-chercheurs, des chefs d’entreprise, des institutions financières évoluant dans divers secteurs de la santé, des infrastructures, de la construction, du textile, de la recherche, des finances etc. sera un espace de rencontres de sommités et d’acteurs de la vie active et politique de l’Afrique et de la Turquie». Il permettra aux participants, selon Mbaye Chimère Ndiaye, «de saisir les opportunités qu’offre cette plateforme d’échanges pour la promotion intégrée de l’investissement en Afrique, à travers les rencontres Btb qui y seront organisées et les thématiques abordées».
La Chambre consulaire s’engage ainsi à faire prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’accompagner les organisateurs dans la vulgarisation de cet évènement auprès de ses membres.
Chimère Ndiaye de rappeler que «les relations séculaires entre le Sénégal et la Turquie et celles fraternelles et amicales entre les Présidents Erdogan et Sall contribueront, sans aucun doute, à hisser la coopération économique au niveau de la coopération technique». Il ajoute : «Nos dirigeants ont déjà donné le ton et nos partenaires turcs ont fini de nous démontrer l’intérêt qu’ils portent sur notre pays. J’en veux pour preuve les multiples entreprises turques installées au Sénégal ou encore les importantes réalisations effectuées dans notre pays en termes d’infrastructures : c’est le cas de l’Aéroport international Blaise Diagne de Dias.»

(LEQUOTIDIEN)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus