A la Une Sénégal Uemoa & Cedeao

Formation et emploi : la coopération allemande GiZ accompagne 45 entreprises sénégalaises

La coopération technique Allemande GIZ a lancé, jeudi, à Kaolack (centre), le programme ’’Initiative spéciale pour la formation et l’emploi’’ qui vise à accompagner 45 entreprises dans la création d’emplois, a constaté l’APS. 

’’Ce programme a pour objectif d’accompagner sur deux ans, 45 entreprises à créer beaucoup plus de valeurs et beaucoup plus d’emplois, ainsi que la transformation structurelle des économies des zones concernées’’, a confié Ibrahima Diouf, président du Bureau de mise à niveau des entreprises du Sénégal.

Il a souligné que le Bureau de mise à niveau vient de signer avec la coopération allemande ’’une initiative spéciale pour l’emploi et la formation’’ qui concerne la zone centre notamment les régions de kaolack, Thiès, Diourbel, Fatick et Kaffrine.

“Avec le démarrage de ce programme, c’est une couverture totale du territoire qui est assurée car le bureau de mise à niveau était en train d’exécuter un programme qui s’appelle +développer l’emploi+, financé par l’Union européenne et couvrait 8 régions du Sénégal. Avec la coopération technique Allemande, on va procéder à la couverture des 6 autres régions restantes’’, a-t-il soutenu.

Oumou Diop Sy, responsable du volet PME du programme, a pour sa part expliqué que l’objectif majeur est la création d’emplois.

Le programme est financé par le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement en collaboration avec le gouvernement du Sénégal pour un coût global de 1,5 millions d’euros.

’’Pour la réalisation de cet objectif crucial, nous travaillons avec des structures étatiques qui sont chargées de l’accompagnement du secteur privé, des PME, car le développement du pays va passer par un secteur privé très fort, capable de développer des activités porteuses de richesses et de créer des emplois durables’’, a-t-il expliqué.

“Nous avons ciblé la région centre, vu l’énorme potentiel de la région et l’existence de structures fortes avec qui nous avons travaillé dans le passé et qui ont su donné un encrage très fort au différents programmes de la GIZ dont le Bureau de mise à niveau et la Chambre de commerce et d’industrie de Kaolack”, a précisé Mme Sy.

(APS)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus