A la UneAfriqueAfriqueEndettementFinancementFinancesUemoa Titres

Finances publiques : Le Mali mobilise 166 millions dollars sur le marché financier de l’UEMOA pour financer le développement

En juillet dernier, le Mali a lancé un emprunt obligataire sur le marché financier régional afin de mobiliser des ressources pour assurer le financement d’infrastructures de développement, prévu au Budget 2023. Celui-ci a enregistré un taux de souscription de 100%.

Le Mali a mobilisé 100 milliards FCFA (environ 166,6 millions $) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). L’information a été rapportée par plusieurs médias locaux, le lundi 28 août.

Lancée le 3 juillet dernier, cette sortie visait à « mobiliser des ressources en vue d’assurer le financement d’infrastructures de développement, prévu au Budget 2023 de l’Etat du Mali », a indiqué le ministère de l’Economie.

Clôturée le 28 juillet dernier, l’émission des obligations maliennes, d’une maturité de 7 ans et offrant un taux d’intérêt de 6,5%, a été intégralement souscrite, avec un taux de souscription atteignant les 100%.

Depuis la levée des sanctions économiques émises par l’UEMOA, en juillet 2022, Bamako a régulièrement participé au marché financier régional. Uniquement sur le compartiment des titres publics par adjudication, organisé par Umoa-titres, le pays dirigé par le colonel Assimi Goïta a déjà levé plus de 520 milliards FCFA cette année.

Selon les prévisions du Fonds monétaire international pour cette année, le Mali devrait connaître une croissance économique de 5%, une tendance qui devrait se maintenir en 2024.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus