A la Une Afrique Mines Mining, Oil & Gas

Ethiopie : le gouvernement retire des licences à 63 compagnies minières

63 compagnies actives dans le secteur minier éthiopien viennent de perdre leur droit d’exercer. Le gouvernement leur a retiré les permis miniers, pour non-renouvellement de permis, non versement de redevances ou encore production insuffisante.

Plusieurs compagnies actives dans l’exploration ou l’exploitation minière en Ethiopie ont perdu leurs autorisations dans le pays. Le gouvernement éthiopien a en effet annoncé cette semaine le retrait des permis miniers accordés à 63 sociétés, en raison du non-respect de différentes clauses des contrats de partenariat.

Selon le ministre des Mines Takele Uma, certaines des sociétés impliquées n’auraient pas renouvelé leurs permis après le délai d’expiration. D’autres n’auraient pas versé les redevances dues ou ont produit en dessous des niveaux exigés. Notons que la liste des compagnies et des licences concernées n’est pas encore disponible.

Contactée par Reuters, la compagnie minière Kefi Gold assure néanmoins ne pas être concernée. Elle est active, rappelons-le, au projet aurifère Tulu Kapi dans l’ouest du pays et vise une entrée en production en 2022. Les autres sociétés présentes sur les importants gisements d’or du pays comprennent entre autres Megado Gold ou le géant américain Newmont.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus