A la Une Afrique BTP & Infrastructures Développement Développement Infrastructures Transports

Enquête du Forum économique mondial : la Namibie possède la meilleure infrastructure routière en Afrique

La Namibie a obtenu un indice de 5,3/7 pour la qualité des infrastructures routières, selon le dernier classement du Forum économique mondial. Mieux qu’en 2018, le pays conforte pour la 4e fois consécutive sa 1re place africaine devant l’Egypte, le Rwanda, le Maroc, Maurice, et l’Afrique du Sud.

La Namibie se hisse sur le toit de l’Afrique en matière d’infrastructures routières, s’est félicité la Roads Authority (RA). L’institution en charge de la gestion des routes du pays se fonde sur le dernier rapport mondial sur la qualité des infrastructures routières du Forum économique mondial (WEF), publié le 8 octobre 2019.

Sur une gradation de 1 à 7, « le score de la Namibie est passé à 5,3 par rapport au score précédent de 5,1en 2018, plaçant la Namibie dans la même catégorie que des pays comme la Finlande, l’Allemagne, la Malaisie et la Suède. 21e, une avancée majeure par rapport à la 28e place occupée par le pays en 2018 », a annoncé la Roads Authority, dans un communiqué le 24 juin.

A en croire le directeur général de la Roads Authority Conrad Lutombi (photo), « l’amélioration des points et du classement peut être attribuée à un certain nombre de facteurs, tels que l’entretien continu de nos routes existantes, l’achèvement de nouvelles routes et la construction en cours de grands projets d’immobilisations tels que la route Windhoek-Okahandja, la route Windhoek-Hosea Kutako Airport, le projet routier Swakop-Henties Bay et la route Swakop-Walvis Bay ».

« Avec le soutien continu des ressources financières de notre gouvernement et d’autres bailleurs de fonds, nous souhaitons imiter les pays les plus performants tels que Singapour (6,5) qui sont restés en tête de liste depuis 2018 », a ajouté Lutombi.

C’est la quatrième année consécutive que la Namibie conserve sa position de leader en matière d’infrastructures routières en Afrique, surpassant ses concurrents directs que sont l’Egypte (5,1), le Rwanda (4.8), le Maroc (4,7), Maurice (4,7) et l’Afrique du Sud (4,5).

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus