A la Une Afrique Energie Sénégal

Energie : Les EAU lancent un programme d’énergie renouvelable pour l’Afrique

Un programme de financement de projets d’énergie renouvelables en Afrique devant bénéficier à 100 millions de personnes “d’ici 2035”, vient d’être lancé par les Emirats arabes unis (EAU).

Dénommé “Initiative Etihad 7”, ce programme a été lancé lors de LA Semaine de durabilité d’Abu Dhabi 2022, qui a démarré le 17 janvier dernier. Il est piloté par le ministère de la Coopération internationale des Emirats arabes unis et le Bureau de l’Envoyé spécial pour le changement climatique.

Il vise à fournir de l’électricité verte à 100 millions de personnes d’ici 2035, à partir de fonds collectés auprès des secteurs public et privé pour des investissements dans l’énergie propre, indique l’ambassade des Emirats arabes unis dans un communiqué.

Dans ce communiqué, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Sheikh Shakhboot Bin Nahyan Al Nahyan, souligne que son pays et le continent africain “sont inextricablement unis par des liens économiques, culturels, politiques et interpersonnels, avec un énorme potentiel de coopération dans les années à venir”.

Sheikh Shakhboot Bin Nahyan Al Nahyan note que “l’électricité, en particulier l’énergie renouvelable, est l’une des clés pour libérer ce potentiel, dynamiser les économies africaines et permettre à des millions de personnes de contribuer à la construction d’un continent prospère’”.

“L’Initiative Etihad 7 aidera principalement les nations africaines à répondre aux besoins énergétiques en croissance rapide sans augmenter les émissions de gaz à effet de serre”, a-t-il insisté.

Elle “s’appuie sur les liens historiques et profonds des Émirats arabes unis avec l’Afrique et sera au cœur des efforts du pays pour contribuer aux objectifs de développement durable au cours de la prochaine décennie”, a indiqué le ministre des Affaires étrangères émirati.

“Avec Etihad 7, les Émirats arabes unis consolident leurs efforts pour l’objectif 7 de développement durable des Nations unies pour l’Afrique sous une seule initiative. Conformément à la politique étrangère et aux objectifs de développement des Émirats arabes unis, le programme facilite le développement durable en relevant les principaux défis qui entravent l’énergie propre et d’un coût abordable sur les marchés émergents”, a-t-il ajouté.

Sheikh Shakhboot Bin Nahyan Al Nahyan a promis que son pays mettra à profit ses relations avec l’Afrique subsaharienne, “y compris dans les domaines de la coopération diplomatique, humanitaire et de développement, pour partager l’expertise des EAU en matière d’énergies renouvelables en faveur du développement économique et humain”.

Dans cette perspective, “Etihad 7” se veut “un programme véritablement collaboratif, qui reconnaît et s’adapte aux besoins et aux exigences de nos pays partenaires”.

Aussi les Émirats arabes unis s’engagent-ils “à collaborer avec les pays d’Afrique subsaharienne pour parvenir à un développement durable et promouvoir le bien-être de la région au sens large en avançant ensemble dans le domaine des énergies renouvelables”.

Des accords avaient été conclus “avec des partenaires d’Afrique subsaharienne dans le cadre d’Etihad 7 pour les accompagner dans la poursuite de leurs objectifs économiques et énergétiques”, a signalé le ministre émirati des Affaires étrangères.

“Ils apprécient profondément les contributions de toutes les nations africaines dans ce parcours de développement partagé. Et nous, aux Émirats arabes unis, regardons avec enthousiasme et optimisme vers un avenir dans lequel nos pays approfondiront cette coopération pour créer de nouvelles voies permettant à nos peuples de prospérer”, a-t-il conclu.
(APS)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus