A la Une Afrique Production

Electricité : l’Ouganda mise sur une nouvelle politique énergétique centrée sur le solaire et la géothermie

L’Ouganda vient d’adopter une nouvelle politique énergétique nationale ayant pour priorité un recours plus accru aux sources d’énergie renouvelable que sont le solaire et la géothermie.

Actuellement, 88 % de l’énergie produite dans le pays provient de la source d’énergie primaire qu’est la biomasse à travers des combustibles que sont le charbon, le bois de chauffage ou encore les résidus de récolte. Il s’agit en effet de la principale source d’énergie utilisée par les populations rurales qui constituent la majorité des communautés du pays. L’électricité ne représente que 2 % de la fourniture d’énergie et est fournie à près de 90 % par l’hydroélectricité.

« Il y a une utilisation limitée de l’électricité, spécialement dans les zones rurales, ce qui affecte la demande, la croissance, le coût de la vie et le pouvoir d’achat des populations. Il y a également une faible demande par rapport à la quantité d’électricité disponible, ce qui exerce une pression sur le tarif », peut-on lire dans le document stratégique.

Le pays ambitionne entre autres de progressivement s’acheminer vers un développement public-privé de son secteur énergétique. Il envisage également la mise en place de mécanismes innovants de financement pour le développement par des entités privées de centrales géothermiques

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus