A la Une Afrique Energie Energie

Electricité : licenciements et poursuites judiciaires contre 110 employés de la Kenya Power pour connexions frauduleuses

Au Kenya, la compagnie de distribution électrique Kenya Power a procédé au licenciement de 110 de ses employés impliqués dans des malversations liées aux connexions frauduleuses.

Ces renvois interviennent après que les autorités de la société aient affirmé que des mesures plus vigoureuses et de grandes ampleurs seraient prises contre la fraude à l’électricité.

« La compagnie continuera de travailler avec les agences de sécurité pour éliminer les connexions illégales au réseau et autres crimes qui empêchent la fourniture d’une électricité de qualité aux clients », a affirmé Bernard Ngugi, le directeur exécutif de la compagnie.

« Les connexions illégales ne menacent pas seulement les revenus de la compagnie, mais également la vie de ceux qui en bénéficient à un niveau plus large. Nous nous appliquons à éliminer ces crimes et à nous assurer que leurs auteurs subissent toute la rigueur de la loi », a-t-il ajouté

Ces enquêtes sont menées avec l’appui du ministère de l’Énergie et de la Direction d’investigation du crime. Il y a quelques semaines, elles avaient permis la récupération de 16 transformateurs qui avaient été volés avec leurs câbles.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus