A la UneAfriqueÉconomieTourisme & Hôtellerie

Egypte : les arrivées de touristes grimpent à 7 millions au premier semestre 2023

Première destination touristique d’Afrique, l’Egypte revoit à la hausse ses ambitions pour cette industrie qui lui génère une part non négligeable de revenus. D’ici 2028, le pays envisage d’atteindre 30 millions de touristes annuels, une ambition qui implique une hausse du trafic dans les aéroports.

Environ 7 millions de touristes ont visité l’Egypte durant le 1er semestre de l’année 2023, d’après le ministre du Tourisme et des Antiquités, Ahmed Issa Taha. Le flux touristique a connu son pic au cours du mois d’avril, avec la barre des 1,35 million d’arrivées franchie.

Ce secteur fortement lié au transport aérien s’était effondré à la suite des restrictions de voyages pendant la pandémie de Covid-19, avec un total annuel qui est tombé de 13,9 millions en 2019 à 3 millions de touristes en 2020. La tendance s’est néanmoins améliorée les 2 dernières années, avec le redressement de l’économie mondiale qui a permis au pays d’enregistrer en 2021 et 2022 respectivement 8 millions et 11,7 millions d’arrivées.

La reprise de cette industrie demeure toutefois influencée par la guerre russo-ukrainienne qui reste, selon Ahmed Issa Taha, un facteur déterminant pour atteindre les prévisions de 15 millions d’arrivées  pour 2023 et battre le record de 14,7 millions d’arrivées établi en 2010. Les 2 pays figurent en effet parmi les principaux contributeurs aux flux touristiques.

Un objectif qui explique la décision du gouvernement en janvier 2023 d’assouplir les règles d’obtention de visas visiteurs pour 180 nationalités. En termes de revenus, l’Égypte a obtenu 4,1 milliards USD du tourisme sur la période couvrant janvier à octobre 2022, selon la Banque centrale d’Egypte.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus