A la Une Finances publiques Sénégal

Direction des Impôts et Domaines : Les contrats annuels d’objectifs actés

Le Directeur général des Impôts et des Domaines, Bassirou Samba Niasse, a procédé à la signature de contrats annuels d’objectifs (CAO) avec l’ensemble des Directeurs de la Direction générale des Impôts et Domaines (DGID), ainsi que de contrats d’objectifs et de performance (COP) pour une période de trois (3) ans avec les chefs des bureaux rattachés à la DGID, celui des Collectivités territoriales et celui de la Communication et de la Qualité.

Les contrats annuels d’objectifs (CAO) et contrats d’objectifs et de performance (COP) , pour une période de 3 ans ont été signés, jeudi 29 Avril, entre les différentes autorités de la direction des Impôts et des domaines. Cette cérémonie coïncidant avec l’année N+1 du lancement du programme Yaatal, a permis de faire le bilan des réalisations de 2020 et d’en consolider les acquis, à travers une évaluation à mi-chemin par le truchement du dialogue de gestion présidé par le Coordonnateur de la DGID.

Pour rappel, en début d’année 2020, la Direction générale des Impôts et des Domaines avait lancé le plan Yaatal, qui est un programme de gouvernance dont l’objet est d’orienter l’action de ses structures dans le cadre d’une démarche opérationnelle cohérente et programmatique. Ce plan d’élargissement des assiettes fiscale et foncière, s’inscrit dans l’optique de la mise en œuvre de la budgétisation par programme qui est l’un des piliers de la gestion axée sur les résultats, édictée par la 2e génération des directives de l’UEMOA (2009) en matière de finances publiques. Malgré le contexte de la pandémie à coronavirus, la DGID a atteint ses objectifs de recettes en 2020 et a réussi le recrutement de plus de 13 000 nouveaux contribuables.

Concernant la gestion foncière, plusieurs réunions de la Commission de Contrôle des Opérations domaniales ont été organisées avec environ 3000 dossiers traités. Au plan cadastral, des matériels de haut niveau, comme les drones, ont été acquis pour faciliter le maillage du territoire.

En définitive, le Directeur général Monsieur Bassirou Samba Niasse a incité ses directions à rendre le programme Yaatal plus inclusif au niveau des services opérationnels pour un meilleur élargissement des assiettes fiscale et foncière. Il a aussi sensibilisé sur l’importance de la dématérialisation de la gestion foncière qui ne devrait pas tarder à être implémentée.

( SUDQUOTIDIEN)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus