A la Une Entreprises Industrie Mines Sénégal

Développement du contenu local : Oumar Sarr sur un nouveau créneau

 D’après le ministre des Mines et de la géologie, Oumar Sarr, qui a convoqué les chiffres du rapport de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie), la participation des entreprises locales aux activités minières demeure encore faible. «Au total, 216 milliards 492 millions de francs ont été payés en 2019 aux fournisseurs locaux sur un total de 890 milliards 686 millions de francs Cfa, soit 24%», a-t-il rappelé jeudi, lors d’un atelier à l’auditorium de la sphère Ousmane Tanor Dieng.

Faible participation des entreprises locales aux activités de l’industrie minière, non effectivité de la participation des investisseurs locaux dans le capital des grands projets miniers en phase d’exploitation, non-suivi des mesures incitatives destinées à encourager le traitement et la transformation des minerais localement… Voilà entre autres, selon M. Sarr, les éléments illustratifs de l’inefficacité des politiques et des instruments du contenu local actuellement en vigueur. «Les nombreuses difficultés rencontrées par les Petites et moyennes entreprises (Pme) sénégalaises pour participer à l’approvisionnement local dont entre autres, l’accès à l’information sur les besoins des sociétés minières, la faiblesse de l’infrastructure, l’accès au financement, la cherté des conditions d’accès à l’énergie, la fiscalité, ont contribué au bilan mitigé de nos politiques de contenu local», a encore noté M. Sarr, qui présidait l’atelier de validation de la stratégie nationale destinée à pallier ces manquements. «Autant de défis et enjeux qui se posent à notre secteur minier d’où la nécessité urgente de se doter d’un document stratégique pour le développement du contenu local», a-t-il insisté, assurant que le moment était venu de réorienter la stratégie. «Dans le but de renforcer les capacités nationales productives nationales, de créer des liens pertinents avec d’autres secteurs de l’économie et de promouvoir une croissance inclusive et équitable dans le cadre de l’exploitation minière, le ministère des Mines et de la géologie s’est résolument engagé dans l’élaboration d’une Stratégie nationale de développement du contenu local (SndcL) afin de doter le pays d’un document de référence susceptible d’encadrer la «participation nationale» dans la réalisation des projets extractifs», a-t-il fait savoir lors de la rencontre avec les principaux acteurs tenue sous un format hybride. Il a toutefois assuré que le succès escompté à travers la mise en œuvre de la SndcL était tributaire de la mobilisation et de l’engagement de tous les acteurs et partenaires. Il exhorte ainsi «tous les participants, physiques comme virtuels et plus particulièrement les sociétés minières et les fournisseurs locaux, à s’approprier cette Sndcl et à apporter leur contribution pour l’atteinte des résultats».
Il s’agira à travers ce nouvel instrument de travailler à optimiser davantage les retombées issues du secteur en conformité avec les orientations du Pap 2A.

(LEQUOTIDIEN)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus