A la Une Commerce Coopération Energie Financement Internationale Sénégal

Deuxième compact du Millénium Challenge Corporation : 330 milliards en jeu à partir du 9 septembre prochain

L’équipe du Millennium Challenge Corporation (Mcc) et celle de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad) ont échangé hier, mardi 24 août sur les orientations du deuxième compact pour l’énergie.

Comptant faire tirer profit le privé sénégalais des 330 milliards de francs CFA en jeu dans le cadre de la réalisation du deuxième compact du Millennium challenge corporation, consacré au secteur de l’énergie auquel le Sénégal est éligible, le Directeur général du Millennium challenge account Sénégal II, Oumar Diop et son équipe ont échangé avec celle du président Abdoulaye Sow de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar sur les orientations et opportunités à saisir. Lors de cette séance d’échanges, le président Abdoulaye Sow après avoir magnifié la démarche, a invité le Dg Oumar Diop à ne pas trop contrarier le privé par des cahiers de charges lourds.

En clair, revoir les clauses pour permettre le maximum d’entreprises privées à soumissionner aux marchés. «Nous avons des compétences et de l’envie à répondre au mieux des exigences du marché, mais il nous faut de l’accompagnement pour y arriver». Et pour ce faire, «nous comptons sur votre indulgence pour travailler dans le cadre d’une co-entreprise au besoin».
Le Dg Oumar Diop pour sa part, après avoir rappelé le processus ayant conduit à l’éligibilité du Sénégal, basé sur une vingtaine de critères a, annoncé la phase active du projet le 9 septembre prochain. « Nous voulons engager toutes les parties prenantes qui ont participé dans le processus ayant conduit à cette éligibilité», a-t-il expliqué. Le Compact pour l’énergie du Sénégal devrait bénéficier à plus de 12 millions de personnes et consiste en trois projets (composantes).

Le Projet de modernisation et de renforcement du réseau de transport de la Senelec vise à renforcer et à accroître la fiabilité du réseau de transport à haute tension du Sénégal, dans la capitale du pays et de ces environs, et à améliorer la fourniture de services dans l’ensemble du pays. Le Compact aide le service public, Senelec, à réduire les coûts de production élevés, à faciliter les investissements du secteur privé dans la production et à accroître la fiabilité de l’électricité pour les consommateurs.

Le Projet d’élargissement de l’accès à l’électricité dans les zones rurales et périurbaines vise à étendre et à renforcer le réseau électrique dans certaines zones rurales et périurbaines des régions du Sud et du Centre du Sénégal, qui ont un grand potentiel économique, mais de faibles taux de connexion. Le projet aidera également les populations et les entreprises à se connecter au réseau et à accéder aux équipements électriques. Enfin, le projet pour un environnement porteur et le développement des capacités du secteur de l’électricité vise à renforcer les lois, les politiques et les réglementations régissant le secteur de l’électricité ainsi que les institutions chargées de les mettre en œuvre afin de soutenir les progrès économiques à long terme.

(SUDQUOTIDIEN)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus