A la UneAfriqueCEDEAOEndettementEntreprenariatEntreprisesFinancementFinancesInvestissementsMicrofinanceSecteur privé

Côte d’Ivoire : le gouvernement lance un programme de facilité d’investissement à long terme de 63 millions de dollars

Le secteur privé en Côte d’Ivoire contribue à hauteur de 80% aux recettes de l’Etat. Plusieurs initiatives sont mises en place par le gouvernement afin d’amener le secteur à contribuer à l’investissement à hauteur de 25% du PIB et créer plus de 90% des emplois projetés à l’horizon 2030.

Le gouvernement ivoirien a lancé un programme de facilité d’investissement à long terme (FILT) de 38 milliards FCFA (63 millions $) pour stimuler le secteur privé. L’information a été communiquée par le gouvernement lundi 19 juin.

Cette facilité, dénommée « CDC-CI Capital », est un fonds de soutien au développement des entreprises, initié dans le cadre du Projet des chaînes de valeur compétitives pour l’emploi et la transformation économique (PCCET). Il permettra d’accompagner les entreprises sur la durée et renforcer les instruments initiés et mis en place par le gouvernement ivoirien pour participer de manière plus soutenue à la croissance du pays.

« Nous avons besoin de faire émerger, développer et consolider un secteur privé fort, compétitif sur l’échelle des valeurs mondiales et capable d’employer en nombre et, de façon durable, notre jeunesse si créative et pleine de vitalité. […] C’est la condition sine qua non pour qu’advienne une Côte d’Ivoire toujours plus prospère et solidaire, dans une Afrique qui va incarner une nouvelle ambition, une nouvelle croissance, une nouvelle modernité », a déclaré Souleymane Diarrassouba, ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan national de développement « vision 2030 » de ce pays ouest-africain dans lequel la transformation structurelle de l’économie occupe une place importante.

Depuis son élection à la magistrature suprême, le président Alassane Ouattara a fait du secteur privé l’acteur privilégié de la croissance économique. Il représente le premier employeur et principal contributeur aux recettes de l’Etat à 80%, selon les autorités. Dans le cadre de sa vision, l’Etat ivoirien veut amener le secteur privé à contribuer à l’investissement à hauteur de 25% du produit intérieur (PIB) et créer plus de 90% des emplois projetés à l’horizon 2030.

En décembre 2022, les autorités ivoiriennes ont mis en place le Guichet unique de développement des entreprises (GUDE-PME) pour faciliter les démarches des petits entrepreneurs en matière d’accompagnement et de préfinancement. Entre temps, en janvier dernier, la première initiative de financement 100% start-up dénommée « Start-up Boost Capital » d’un montant d’un milliard de francs CFA a été mis en marche pour accompagner et développer les entreprises innovantes.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus