A la UneAfriqueÉconomieFinancesFinances publiquesInnovation

Côte d’Ivoire : lancement de la digitalisation des paiements publics

Le trésor public ivoirien lance des cartes prépayées destinées au décaissement de bourses, de subventions, de fonds pour les voyages d’affaires et des dépenses des fonctionnaires.

Ces cartes prépayées, dénommées « Cash Junior » et « Cash Liberté », ont été lancées le mardi 6 juin 2023, à Abidjan-Plateau. Désormais le paiement va être facilité avec la détention de cette carte qui pourra être créditée depuis Abidjan.

La carte « Cash Junior », elle, est destinée à imprimer plus de célérité à la procédure de paiement des bourses des étudiants. Grâce à cette carte, les étudiants ne feront plus des queues interminables devant les agences comptables des universités.

« Nous avons voulu résoudre un problème crucial, celui du paiement des bourses des étudiants tant en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger. Cette carte prépayée vient digitaliser le paiement des bourses des étudiants », a déclaré le directeur général du trésor, Jacques Konan Assahoré.

Jacques Konan Assahoré a fait observer que, traditionnellement, les étudiants étaient obligés de se déplacer pour venir aux guichets des agences comptables. A l’étranger c’était la croix et la bannière pour pouvoir percevoir leurs bourses.

« Aujourd’hui c’est l’une des grosses plaies de notre administration financière. Par la mise en circulation de cette carte, ce gros souci ne se posera plus aux présidents d’université et même au Trésor Public pour le paiement des bourses tant au niveau national qu’à l’étranger », a-t-il poursuivi.

La carte « Cash Liberté », quant à elle, est destinée au grand public, aux clients de la Banque des Dépôts du Trésor et à tout citoyen désireux de l’avoir. Cette carte facilitera, entre autres, le paiement des frais de mission des agents de l’Etat, le paiement des primes des sportifs internationaux.

Les cartes seront reliées à Trésor Money, le portefeuille mobile de la Banque du Trésor, ce qui permettra aux utilisateurs d’atteindre un public plus large, notamment les segments non bancarisés de la société.

GIM Uemoa et Mastercard sont partenaires sur ce projet majeur qui va impacter la vie des populations en Côte d’Ivoire. M. Jean Charles Yallet, directeur régional Afrique Francophone sub-saharienne chez Mastercard a rassuré que sa structure s’engage à faire progresser la transformation numérique en Côte d’Ivoire.

La collaboration avec le Trésor public consiste à renforcer l’inclusion financière tout en répondant aux besoins évolutifs de la population, notamment les jeunes, a ajouté M. Jean Charles Yallet.

« Pour que l’inclusion financière soit un succès pour tous les segments de la société, nous devons adopter des solutions de paiement innovantes », a soutenu pour sa part la représentante du directeur général du Groupement Interbancaire Monétique de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (GIM-UEMOA)

apanews.net

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus