A la UneAfriqueBanquesBCEAODémocratieGouvernanceJustice

Côte d’Ivoire : la période du contentieux sur la liste électorale prorogée

L’ajustement de ce délai a été opéré à la demande des acteurs politiques et vise à prendre en compte et traiter les préoccupations des parties prenantes au processus électoral, selon une note de la Commission électorale indépendante (CEI).

La CEI a annoncé ce samedi 10 juin 2023, que la période de réception des réclamations, dans le cadre du traitement du contentieux de la liste électorale, qui a débuté le 1er juin 2023 pour s’achever le 10 juin 2023, est « prorogée jusqu’au 15 juin 2023, sur le territoire national ».

La liste des réclamations sera affichée au sein de chaque Commission électorale locale (CEL), le vendredi 16 juin 2023, indique la CEI. Par conséquent, les observations sur les réclamations seront reçues du samedi 17 au mercredi 21 juin 2023.

L’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, radié de la liste électorale depuis 2020 à la suite d’une condamnation à 20 ans de prison dans l’affaire de « Braquage de la Bceao », a déposé le jeudi 8 juin 2023 auprès de la CEI les arguments en vue de son inscription sur la liste électorale.

Pour Laurent Gbagbo, président du PPA-CI, son parti politique, l’affaire de « Braquage de la Bceao » a servi de prétexte pour retirer son nom du fichier électoral. Il a qualifié cela d’acte « politicien », affirmant qu’il ne permettrait pas que son nom soit « sali ».

« Je réfute avec vigueur une telle accusation. Dans ma vie, j’ai toujours travaillé pour que je n’ai aucune ombre dans mon casier judiciaire. C’est pourquoi, je dis toujours à mes enfants que je n’ai aucune fortune à leur laisser, mais que j’ai un nom et un nom propre à leur léguer », a-t-il déclaré.

Gbagbo s’est inscrit en novembre 2022, sur la liste électorale, lors de l’opération d’enrôlement sur la liste électorale. Condamné à la suite d’un procès dans l’affaire de « braquage de la Bceao » lors de la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011, il a été radié du fichier électoral conformément à la loi.

apanews

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus