A la Une Afrique Informatique Technologie Télécommunications TIC Transformation digitale

Congo : La réalisation d’un centre données confiée à Sterling and Wilson Private Limited

Le Congo a confié à Sterling and Wilson Private Limited la réalisation d’un centre de données à Pointe-Noire. Un protocole d’accord a été signé, à cet effet, à Brazzaville la semaine dernière par Léon Juste Ibombo (photo), le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique, et la société indienne spécialisée dans la conception et le développement de centres de données ainsi que de solutions de gouvernance électronique.

L’infrastructure technologique est une composante de la phase 2 du projet Central Africa Backbone (CAB4). Elle permettra au gouvernement d’assurer la gestion et le stockage des données numériques de l’ensemble du pays et de créer un écosystème national pour le développement durable des politiques nationales et stratégies en matière de big data. Les travaux de réalisation du centre de données sont estimés à 30 millions de dollars (17,22 milliards FCFA).

Le Congo a choisi Sterling and Wilson Private Limited au regard de ses capacités techniques, ses compétences, son expérience et ses ressources dans la réalisation de ce chantier. Il est prévu que le gouvernement congolais, à travers son ministère des Finances, soumette une demande de prêt auprès d’Exim Bank of India pour obtenir l’argent nécessaire au financement du chantier.

Hormis la réalisation du centre de données, la plateforme Les Dépêches de Brazzaville rapporte également que le gouvernement à confié à Sterling and Wilson Private Limited le projet d’identification numérique unique des citoyens – avec KYC (Know Your Customer) et services connexes – estimé à près de 152 millions de dollars (87,24 milliards FCFA).
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus