A la UneAfriqueBanquesCommerceÉconomieFinancesInfrastructuresJusticeSénégal

Commerces et banques saccagés et fermés : Des dizaines de milliards de F Cfa perdus pour le Sénégal

Les affrontements qui se sont déroulés ces derniers jours au Sénégal suite au procès Ousmane Sonko-Adji Sarr ont engendré des pertes économiques énormes. En effet, lors de ces manifestations, des boutiques, des magasins, des banques et autres ont été vandalisés par les jeunes. Ce qui a pour conséquence un ralentissement des activités dans plusieurs secteurs.

Les violentes manifestations qu’a connues le pays depuis jeudi dernier, après l’annonce du verdict du procès opposant le leader du Pastef Ousmane Sonko à la masseuse de Sweet Beauty Adji Sarr, ont causé d’énormes dégâts.

 

En effet, des biens publics et privés notamment des boutiques, des grandes surfaces et des banques ont été saccagées et vandalisées par les manifestants. Ce qui a installé la peur chez les commerçants et institutions financières qui ont décidé pour des raisons de sécurité de suspendre provisoirement leurs activités.

 

Ce qui va certainement entrainer des pertes économiques énormes pour le pays. Cette situation de tension coïncide avec le début du mois, un moment où les travailleurs perçoivent leurs salaires au niveau des banques.

D’autres récupèrent leurs paies via des plateformes mobiles. Mais le gouvernement a suspendu l’internet mobile après avoir bloqué l’accès aux réseaux sociaux comme WhatsApp, Facebook ou Twitter. Du coup, toute l’économie a été paralysée puisqu’aucune interaction n’était possible. Selon les estimations du Bureau de prospective économique (Bpe), les dégâts causés sont énormes.

Son Directeur général, Moubarack Lo, a estimé les pertes à des dizaines de milliards de F Cfa au plan national.

Sud Quotidien

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus