A la Une Aéronautique Afrique Finances publiques Sénégal Transports

Ciel unique africain : la BAD apporte un soutien de 6,85 millions de dollars à la Commission africaine de l’aviation civile

La Banque africaine de développement (BAD) s’investit pleinement dans la mise en œuvre du Marché unique du transport aérien africain (MUTAA).

L’institution financière, à travers le Fonds africain de développement, a signé un protocole d’accord d’environ 6,85 millions de dollars avec la Commission africaine de l’aviation civile (CAFAC).

L’accord, conclu le jeudi 12 mars 2020 à Abidjan, va permettre le financement « d’un projet d’appui institutionnel à la CAFAC pour la mise en œuvre du Marché unique du transport aérien africain ».

Notons que la CAFAC a été désignée par l’Union africaine en tant qu’Agence d’exécution de la Décision de Yamoussoukro (actant la libéralisation du ciel africain) et organe de coordination pour l’établissement du MUTAA, officiellement lancée le 28 janvier 2018.

Depuis lors, l’institution basée à Dakar au Sénégal travaille sur la mise en œuvre du plan d’action prioritaire conjoint pour l’opérationnalisation du MUTAA.

Elle collabore, à cet effet, avec différents intervenants sectoriels du processus, à l’instar de l’Union africaine, l’OACI , l’IATA , l’ASECNA, l’AFRAA, la BAD, la Banque mondiale, la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), les Communautés économiques régionales (CER).

Projet phare de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, le MUTAA devrait accélérer la connectivité à travers le continent, conduisant ainsi au développement durable des industries de l’aviation et du tourisme avec une importante contribution à la croissance économique.

S’y ajoutent la création d’emplois, la prospérité et l’intégration de l’Afrique. Sa mise en œuvre s’inscrit dans la même dynamique que la Zone continentale africaine de libre-échange (Zlecaf) et le Protocole sur la libre circulation des personnes.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus