A la Une Coronavirus Développement Finances publiques Sénégal

Cheikh Tidiane Diop : “Il n’y a aucun arriéré de paiement dans les livres du Trésor public”

 Le Directeur général de la comptabilité publique et du Trésor, Cheikh Tidiane Diop a démenti, samedi, en marge de la célébration de la fête du Travail du Syndicat Unique des Travailleurs du Trésor (SUTT) les informations faisant état d’une dette publique intérieure impayée. A l’en croire : “il n’y a aucun arriéré de paiement dans les livres du Trésor public.

“Il n’y a aucun arriéré de paiement dans les livres du Trésor public. Maintenant que quelqu’un ne soit pas payé pour d’autres considérations en amont du Trésor, c’est possible. Mais je confirme ici solennellement que dans les livres du Trésor, il n’y a aucun arriré de paiement” a assuré le Directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor, Cheikh Tidiane Diop.

L’endettement public du Sénégal : “Le Sénégal aujourd’hui est autour de 62%”

“Nous sommes dans les normes dans l’endettement public du Sénégal. La norme communautaire est de 70% du PIB. Le Sénégal aujourd’hui est autour de 62%. Sur la dette, il faut qu’on démythifie le débat. On a tendance à dire que la dette est lourde . Mais même à nos niveaux individuels on s’endette. Ce n’est pas mauvais de s’endetter. Il faut qu’on décomplexe le débat. Les pays les plus puissants que le Sénégal, s’endettent. Je rappelle que la France, le Japon et les Usa sont endettés au delà de 70% de leur PIB. Ce qui est important dans une politique d’endettement, c’est l’utilisation qu’on fait des ressources d’endettement. C’est l’endettement, c’est une anticipation de revenus futurs pour améliorer les conditions de vie des sénégalais. C’est à cela que s’atèle le gouvernement du Sénégal, il faut le saluer. Et à chaque fois que l’occasion nous est donnée, de l’expliquer aux Sénégalais, afin que null n’en ignore de cette politique d’endettement. Etant entendu que cela nous a permis de faire des gaps de compétitivité pour permettre aujourd’hui aux sénégalais de meilleures conditions de vie et d’existence”.

Covid-19 et Trésor: “La fiscalité se porte bien”

dette

“”La fiscalité se porte bien. Naturellement, il y a eu des impacts. Parce que la Covid a eu un impact négatif non pas sur le Sénégal simplement mais  sur l’économie mondiale.

Mais au niveau de l’administration du Trésor et plus particulièrement au niveau  du ministère des Finances, les bonnes dispositions ont été prises sous la houlette et l’autorité du ministre du Budget, M. Abdoulaye Daouda Diallo. C’est le lieu de lui rendre hommage.

Dès le début de la pandémie, le ministre a pris une circulaire pour édicter un certain de mesures puis apporter tout le soutien logistique au service. Ce qui a permis, en rapport avec toutes les associations de personnel constitué au sein de l’administration du Trésor, en l’occurence le syndicat, qui je dois le dire pour aider et appuyer la Direction générale dans la prise en charge des dépenses d’endiguement de la pandémie, avait fait une contribution par le biais de son secrétaire général .

On a pris les bonnes mesures, du respect de la distanciation sociale, du port du masque et l’utilisation du gel et également de la mobilité au niveau du personnel où à un moment donné on a fait travailler que le personnel dit essentiel et tous les agents qui présentaient les comorbidités, ont été mis en télétravail pour éviter de les exposer à la pandémie”.

Les Pertes du Trésor: “le résultat a été très positif pour l’année 2020.

“Je ne peux pas parler de pertes, parce que les objectifs qui nous avaient été assignés ont été dépassés. Le Trésor a dépassé les objectifs qui lui avaient été assignés en termes de recouvrement. Si on nous avait assigné 100, c’est un exemple, le Trésor a fait 115. C’est pour dire que la pandémie a eu son impact certes, mais c’est le lieu de saluer l’ensemble de mes collaborateurs, pour la solidarité et l’esprit d’équipe dont ils ont fait montre et qui nous ont permis d’atteindre les objectifs qui nous étaient assignés.

Mais globalement au niveau de l’économie, ce serait illusoire de dire qu’il n’y a pas eu d’impact. Mais on les évaluera au niveau macro mais l’administration du Trésor, le résultat a été très positif pour l’année 2020″.

“En tant que Dg du Trésor, je tends la main aux travailleurs…”

Directeur général de la Comptabilité Publique et du Trésor, cette fete du travail est une opportinuité de communier avec les travailleurs du Trésor et un moment d’introspection. Où il a été important pour nous de rappeler les droits des travailleurs et leurs obligations. Je me réjouis d’avoir un ensemble de collaborateurs qui sont dans une bonne dynamique et qui travaillent conformément à leurs obligations à l’atteinte des objectifs qui nous sont assignés.

Cela a été un moment de témoigner et de rendre hommages aux travailleurs du Syndicat unique des travailleurs pour l’excellent partenariat que nous entretenons. Le Secrétaire général l’a dit, les problèmes ne manquent pas comme toute administration et en bonne intelligence nous parvenons toujours à discuter et à apporter les solutions les plus appropriées aux problèmes posés pour améliorer les conditions de travail de nos travailleurs. En cela, je salue cette paix sociale qui est au sein de nos rangs et qui a été rendu possible grâce à l’esprit positif du syndicalisme responsable dont fait montre le secrétaire général. C’est le lieu de le remercier ainsi que l’ensemble des membres du bureau du secretariat exécutif national.

En tant que Directeur général, je leur tend ma main. Tous les grands conflits ont fini autour d’une table. Je serai toujours ouvert au dialogue pour prendre en charge les préoccupations de mon personnel et les résoudre à mon niveau ou les porter à un niveau le plus approprié pour que des solutions soient apportées”.

(IGFM)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus