A la UneAfriqueDéveloppementÉconomieEndettementFinancementFMIGouvernanceInflation

Cameroun : La reprise s’est poursuivie, malgré les problèmes de sécurité et les risques externes (FMI)

Pour le Cameroun, c’est la fin de la quatrième revue des accords au titre de la Facilité élargie de crédit et de la Facilité élargie de financement, et de demandes de dérogation pour non-respect des critères de réalisation et modification des critères de réalisation, informe le FMI

Selon les conclusions, en résumé, la reprise au Cameroun s’est poursuivie, malgré les problèmes de sécurité et les risques externes, notamment les conditions financières mondiales difficiles et la volatilité accrue des prix du pétrole.

D’après le FMI, le Cameroun est un État fragile et touché par des conflits, avec des facteurs de fragilité allant de l’insurrection et des conflits le long de ses frontières et dans les pays voisins, à la mauvaise gouvernance, l’exclusion sociale et le changement climatique.

Néanmoins, les perspectives économiques restent positives à moyen terme, à condition que les réformes se poursuivent et que l’environnement extérieur soit favorable.

Les accords triennaux au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) et du mécanisme élargi de financement (EFF) approuvés en juillet 2021 s’élèvent à 483 millions de DTS (droits de tirage spéciaux) (environ 689,5 millions de dollars, soit 175 % de la quote-part). L’achèvement de la quatrième revue permettra un décaissement de 55,2 millions de DTS (environ 73,3 millions de dollars EU).

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus