A la Une Afrique Banques Finances Innovations Sénégal Technologie Transformation digitale

Avec 16 millions $ levés, les start-up sénégalaises championnes de la mobilisation de financements en Afrique francophone en 2019

En 2019, les start-up sénégalaises sont les premières en Afrique francophone en termes de financements levés. Elles ont mobilisé 16 millions $ via six transactions, souligne le rapport annuel 2019 publié par le capital-risqueur Partech Africa.

Ces fonds sont toutefois en baisse de 27,2 % (6 millions $) par rapport aux 22 millions $ récoltés en 2018. Les start-up nigérianes dominent l’Afrique en termes de levées de fonds, attirant un nombre record de 747 millions $ d’investissements en 2019.

L’année précédente, elles occupaient la deuxième place sur le continent avec seulement 306 millions $ mobilisés, derrière le Kenya.
Un autre élément nouveau dans ce rapport, c’est l’arrivée de l’Egypte dans le classement des trois premières start-up africaines ayant levé le plus de financements en 2019.

Alors qu’en 2018, trois pays (le Kenya, le Nigeria et l’Afrique du Sud) avaient bénéficié de 78 % du total des investissements accordés aux start-up, le paysage a été redessiné avec quatre pays en 2019, à savoir: le Nigeria, le Kenya, l’Egypte et l’Afrique du Sud qui ont mobilisé 85 % du financement total alloué aux start-up africaines.

De manière globale, 234 start-up africaines ont levé un total de 2,02 milliards $ en 2019; ce qui représente une progression de 74 %. Une année auparavant, Partech Africa avait recensé 146 start-up africaines ayant mobilisé 1,1 milliard $.

(Agence Ecofin)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus