A la Une Afrique Agenda du Business Cinéma Culture Médias & Com Télécommunications Transformation digitale

Audiovisuel : Le réseau africain des télédiffuseurs en conclave à Dakar

Dakar – La deuxième assemblée générale du Réseau africain des télédiffuseurs (RAT) s’est ouverte ce jeudi, à Dakar, avec la participation d’institution de télédiffusion de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Togo, et du Sénégal, a constaté l’APS.

Cette rencontre de deux jours (5 et 6 mai) porte essentiellement sur ’’les défis et les enjeux des opérateurs de diffusion à l’heure du basculement à la Télévision numérique terrestre (TNT)’’.

Porté sur les fonts baptismaux en novembre 2021, au Burkina Faso, le Réseau africain des télédiffuseurs regroupe les principaux pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA). L’organisation communautaire avait adopté le cahier des charges et les conventions régissant la transition vers la Télévision numérique terrestre, dans le respect des engagements pris en 2015 avec l’Union internationale des télécommunications (UIT), a-t-on appris des organisateurs.

’’Pour l’Afrique, la TNT est à la fois une révolution numérique dans l’environnement audiovisuel, un facteur de développement économique et social, et un principe d’équité territoriale dans l’accès à l’information’’, a relevé le directeur général de la Télédiffusion numérique du Sénégal (TDS). Amadou Abdoulaye Diop a souligné que cette deuxième assemblée générale de la RAT devrait constituer ’’un cadre de partage d’expériences et de visions sur les défis du passage de l’analogie vers le numérique’’.

Durant les deux jours de la rencontre, dit-il, les interventions porteront, entre autres, sur des thématiques comme “les droits de passage : assiette et stratégies de recouvrement’’ et ‘’les modèles économiques des sociétés de diffusion’’.

Des présentations porteront également sur des thématiques liées à l’identité numérique dans l’espace ouest africain, a aussi ajouté M. Diop. Il précise que ’’les recommandations issues des travaux de cette assemblée générale serviront de base pour une évaluation objective de la télévision numérique’’.

Dans une perspective de ce basculement intégral, le directeur de l’économie numérique à la Commission de l’UEMOA, Abossé Akue Apakpo, a invité les sociétés de diffuseurs à davantage plus ’’d’originalité’’ et de ’’créativité’’ dans leurs contenus.

APS

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus