A la Une Afrique Développement Industrie Matières Premières Mines Phosphates

Aliko Dangote obtient deux permis d’exploration de phosphate au Togo

La société du milliardaire Aliko Dangote a obtenu deux permis d’exploration pour le phosphate dans deux départements au sud du Togo, ce qui devrait permettre à Dangote Cement d’alimenter la cimenterie que construit l’homme d’affaires nigérian dans le pays.

Les deux permis d’exploration concernent les phosphates carbonatés à Kpomé Apéyémé, préfecture de Zio, et Akoumapé, dans la préfecture de Vo. Selon les informations du quotidien local Liberté relayées par Financial Afrik, ces deux licences situées dans le sud du pays sont valables pour trois ans avec la possibilité de les renouveler.

A l’expiration du délai, Dangote Cement devra fournir « un rapport détaillé décrivant tous les aspects qualitatif et quantitatif du gisement ainsi mis en évidence et manifester son désir d’engager la procédure pour une éventuelle exploitation ». Dans le cas contraire, apprend-on, les deux permis de prospection retomberont simplement dans le giron de l’Etat togolais.

Notons qu’en cas de succès, les gisements de ces deux zones pourraient alimenter la future cimenterie que veut construire Dangote au Togo. L’homme d’affaires a conclu en 2019, faut-il le rappeler, un accord avec le gouvernement pour un investissement de 60 millions $ dans la construction d’une usine dotée d’une capacité de production annuelle de 1,5 million de tonnes de ciment.
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus