A la UneAfriqueCoopérationEntreprisesFinancementInvestissements

Aïssata Tall Sall, Ministre des Affaires Étrangères « La France dispose au Sénégal d’un stock d’investissements directs étrangers de 2,3 milliards d’euros »

À l’occasion de la célébration de la fête nationale de la République française, l’ambassade de France au Sénégal a organisé, vendredi, une réception à la résidence de France sise au Cap manuel. Une occasion pour la ministre des Affaires étrangères, Aïssata Tall Sall, d’informer que la France dispose encore au Sénégal d’un important stock d’investissements directs étrangers (IDE) de l’ordre de 2,3 milliards d’euros.

Le 14 juillet marque la célébration de la fête nationale de la République française. Vendredi, l’ambassade de France au Sénégal a organisé une réception à la résidence de France. Lors des allocutions, la ministre sénégalaise des Affaires étrangères a annoncé que la France dispose au Sénégal d’un important stock d’investissements directs étrangers (IDE).

“En sa qualité de notre premier partenaire, la France avec qui nous avons tant d’échanges économiques autour de l’investissement privé dispose encore aujourd’hui du plus important stock d’investissements directs étrangers au Sénégal avec 2,3 milliards d’euros”, a-t-elle indiqué.

Les entreprises privées françaises – plus d’une centaine – poursuit-elle, contribuent pour plus du quart du PIB du Sénégal et de ses recettes fiscales dans une approche gagnant-gagnant allant du transfert de technologies à la valorisation des talents locaux.

Rappelant les différents domaines de coopération entre les deux partenaires historiques, Aïssata Tall Sall a fait savoir qu’il “est aussi heureux de noter que, dans le cadre de la coopération au développement, plusieurs projets prioritaires sont mis en œuvre avec l’appui de la France, en particulier dans les domaines des infrastructures, de l’eau et de l’assainissement et de l’environnement”.

Dans la même veine, elle a tenu à féliciter l’ambassadeur sortant pour les résultats ‘’probants’’ qu’il a enregistrés depuis son arrivée au Sénégal. “Je vous félicite de votre engagement personnel, le cœur que vous avez mis pour réussir toutes les missions qui vous ont alors incombé. Au moment où vous quittez vos fonctions en tant qu’ambassadeur de France au Sénégal, je voudrais, au nom du gouvernement du Sénégal, vous remercier très chaleureusement et vous souhaiter de pleins succès dans vos futures missions”, a-t-elle déclaré.

“Je tiens, en cette occasion de célébration de votre fête nationale, à vous réitérer la disponibilité du gouvernement du Sénégal à continuer à œuvrer davantage au raffermissement de l’axe Dakar – Paris”, a soutenu la ministre des Affaires étrangères.

De son côté, l’ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lalliot, a rappelé que ce qui “lie les deux États est certes les intérêts partagés, bien sûr, l’histoire séculaire que nous avons en commun, mais aussi, et surtout, certaines valeurs absolument fondamentales. Nos deux pays, dans des circonstances et avec des ressorts différents, ont ainsi connu récemment de telles épreuves. Ils s’attachent maintenant à trouver des réponses concrètes à porter aux débordements qui se sont produits et aux colères qui se sont exprimées. C’est dans ces difficultés que se forgent les consensus les plus exigeants, les pactes les plus féconds”.

“Je quitterai mes fonctions à la fin de ce mois. Nous souhaitons à vous remercier pour la chaleur de votre accueil. Nous avons eu un immense plaisir de travailler au Sénégal”, a-t-il assuré.

EnQuetepllus

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus