A la Une Afrique Informatique Innovation Populations Startups Technologie TIC Vidéos du jour

Afrique du Sud : Sendoff, l’application funéraire est lancée

Outre la peine qu’entraîne la perte d’un être cher, l’organisation des funérailles peut aussi se révéler une épreuve difficile et souvent compliquée. En Afrique du Sud, une application a été mise au point pour aider les personnes endeuillées à traverser cette épreuve. Sendoff est téléchargeable gratuitement sur iOS et Android. En quelques clics, le processus est lancé et les personnes sont accompagnées au fil des démarches.

“Sendoff est une application funéraire qui numérise l’ensemble du processus mortuaire. Cela va donc de la prise en charge d’une personne récemment décédée à la sélection des prestations et d’un forfait funèbre, en passant par le choix d’un cercueil ou d’une urne, la mise en terre, la pierre tombale ; mais aussi l’accompagnement des proches du défunt qui ont du mal à faire face à la situation. Nous abordons aussi les questions de succession, d’héritage, de testament, etc.”, détaille Zolani Matebese, co-créateur de l’application Sendoff.


Simplement parler de la mort n’est pas toujours facile. Les créateurs de Sendoff ont donc aussi voulu donner un rôle éducatif à leur application.

“En Afrique du Sud, la mort est un sujet assez sensible, en particulier dans la culture noire. On ne parle pas de la mort. Donc, l’aspect très important que mon associé et moi avons voulu mettre en avant touche à l’éducation. Éduquer les gens en leur disant que, oui, ils peuvent parler de la mort ; qu’il n’y a pas de mal à planifier, car si l’on ne peut pas avoir de prise sur le moment où l’on va mourir, on peut contrôler la façon dont les funérailles vont se dérouler”, explique Thabisile Sethaba, co-créatrice de Sendoff.

Lancée dans la province du Gauteng en mai dernier, l’application sera disponible dans toute l’Afrique du Sud au mois d’octobre 2021.

(AFRICANEWS)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus