A la Une Afrique Emploi Populations Vidéos du jour

Afrique du Sud : Hausse du chômage des jeunes

Selon les données de l’agence des statistiques du pays, 7,8 millions de Sud-Africains sont actuellement au chômage. Ce Chiffre est le plus élevé depuis 2008. Le taux de chômage officiel en Afrique du Sud a atteint un niveau record de 34,4 % entre avril et juin de cette année.

Diplômée en marketing, Annitta Cele, est en chômage. Depuis trois ans, elle tente en vain de trouver un emploi correspondant à son profil. N’ayant pas de choix, elle s’est lancée dans le système D.

” J’ai perdu un emploi en octobre 2018. Cela fait trois ans que je cherche un emploi – je postule partout. Je fais ce que la plupart des gens ne veulent pas faire. J’ai commencé à travailler comme coursier, je fais du repassage, je vais faire la queue pour travailler comme domestique. Donc, je fais tout ce que je peux trouver pour avoir de l’argent pour acheter ce dont j’ai besoin comme des cosmétiques.“, explique la jeune femme.

Désormais, la population active doit aussi faire face à la concurrence des robots. Un hôtel de Johannesburg a essuyé des critiques pour avoir utilisé des robots à la place des hommes. L’hôtel Sky fait figure de paradigme en la matière sur le continent.

Il y a le travail que les robots peuvent faire, notamment l’accueil à la réception. C’est nouveau et différent. Vous allez avoir des professionnels du week-end qui seront extrêmement attirés par ce que les robots peuvent faire, mais nous avons forcément besoin de la main d’œuvre humaine, comme pour les banquets. C’est génial pour l’accueil, mais c’est ça la limite. Vous aurez toujours besoin des hommes.“, a expliqué Andrew Richard, directeur général de l’hôtel Sky.

L’une des solutions pratiques proposées par les experts consiste à est augmenter les impôts pour subventionner l’emploi des jeunes sud-africains.

(AFRICANEWS)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus