A la Une Banques BCEAO Finances Innovations Sénégal Technologie TIC Uemoa & Cedeao

6203,20 milliards FCFA pour les transactions électroniques dans l’UEMOA, au 1er semestre 2019

Au terme du premier semestre 2019, les transactions via les comptes de monnaie électronique se sont élevées à 6203,20 milliards FCFA (environ 10,545 milliards de dollars), a appris lundi APA auprès de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Ces transactions ont connu une augmentation de 857,3 milliards FCFA par rapport au second semestre 2018. En volume, ces transactions se sont établies à 583,36 millions contre 430,74 millions au second semestre 2018, soit une hausse de 35,43%.

«Cette progression enregistrée au niveau de tous les opérateurs traduit l’adhésion continue des populations aux services de paiement adossés à la monnaie électronique et s’explique par le renforcement des réseaux de distribution déployés dans l’UEMOA par les établissements de monnaie électronique (EME)», souligne la BCEAO dans son rapport semestriel de surveillance des services de paiement adossés à la monnaie électronique (SPAME).

Pour ce qui est des transferts intra-UEMOA en émission et en réception, la Côte d’Ivoire apparaît comme le principal émetteur de transferts avec 61,60% de la valeur totale des transactions sous-régionales. Le Burkina Faso se positionne comme le principal récepteur avec 54,28% des transferts.

Selon la BCEAO, sur la période sous revue, la répartition de la valeur des transferts intra-UEMOA par corridor met en évidence trois principaux corridors qui concentrent plus de 79,47% des opérations.

Le corridor Côte d’Ivoire-Burkina Faso enregistre 51,62% des opérations alors que celui concernant la Côte d’Ivoire et le Mali ne recueille que 17,42% et celui liant le Mali au Burkina Faso 10,43%.

(APA News)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus