A la Une Afrique Banques Coronavirus Education & Santé Finances

57,7 milliards de FCFA de la BAD au Cameroun pour financer la résilience au coronavirus

Le ministre camerounais de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, a signé le 20 juillet, un accord de prêt avec la Banque africaine de développement (BAD) d’un montant de 88 millions d’euroq, soit environ 57,7 milliards de FCFA, destiné au financement du Programme d’appui budgétaire en réponse à la crise du coronavirus.

Ce Programme, explique le ministère de l’Économie, permettra d’atténuer les effets socioéconomiques néfastes de la pandémie sur les ménages et entreprises. Ceci en droite ligne de la Stratégie nationale de riposte à cette crise sanitaire, devenue également une crise économique.

Ce nouvel appui de la BAD vient s’ajouter au financement de 6,3 milliards de FCFA que l’institution, à travers le guichet du Fonds africain de développement (FAD), a accordé, en juin dernier, à l’ensemble des pays de la Cemac, dont le Cameroun, afin de lutter efficacement contre les effets de la crise pandémique. Ces prêts ont déjà été prévus dans la loi des finances rectificatives 2020.

Au Cameroun, les chiffres officiels indiquent que 90% des entreprises estiment être négativement impactées par le choc pandémique. Dans le même contexte, 74% de ménages déclarent une baisse de revenus.

À partir d’une étude réalisée entre mai et juin 2020, le groupement inter-patronal projette une perte annuelle de chiffre d’affaires des entreprises qui pourra atteindre 3 139 milliards de FCFA en 2020. Ce qui pourrait induire une baisse de leur capacité contributive aux recettes de l’État de l’ordre de 521 milliards de FCFA.
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus