A la Une Afrique Environnement Uemoa & Cedeao

10 milliards CFA de la BAD pour un projet d’eau potable au Burkina

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un appui financier d’une valeur de 10 milliards FCFA (environ 16 millions $) au Burkina Faso, en vue du financement du Projet d’eau potable et d’assainissement en milieu rural (PEPA-MR).

La signature de l’accord de financement a eu lieu, vendredi 21 février 2020, entre le ministre burkinabé de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré, et le responsable pays de la BAD, Pascal Yembiliné (photo).

Ces fonds visent à accroitre le taux d’accès à l’eau potable des populations des régions du Centre-Ouest, de 70% en 2018, à 84% en 2022. Et de contribuer à faire passer le taux d’assainissement dans cette même région (15% en 2018) à 70% en 2025, et dans la région du Centre-Sud (10% en 2018) à 65% en 2025.

Rappelons que le Burkina Faso a encore beaucoup de défis à relever afin d’accroître l’accès à l’eau et à l’assainissement aux populations, surtout en milieu rural. En 2015, la proportion de la population rurale desservie par borne-fontaine tournait autour de 8,7%. Tandis que la proportion de la population rurale desservie par branchement privé (BP) était estimée à 0,3%.
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus