Finances

Le capital-risqueur Microtraction réalise son premier engagement au Ghana, au sein de la fintech Bit Sika

La société de capital-risque nigériane Microtraction a réalisé son premier engagement au Ghana, au sein de la fintech Bit Sika qui utilise la technologie Blockchain pour réduire les coûts d’opérations de transfert d’argent. L’initiative marque le troisième investissement réalisé par Microtraction depuis le début de l’année 2019.

Microtraction fournira un capital de démarrage ainsi qu’un accompagnement à la plateforme Bit Sika. Le capital-risqueur apporte en général, un financement de 65 000 $ en deux étapes aux entreprises en phase de démarrage.

La société qui est soutenue par un groupe d’investisseurs institutionnels, a concentré principalement ses activités sur le marché nigérian. Elle a investi dans une dizaine d’entreprises au sein de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Tout récemment, Microtraction avait signifié son intention d’étendre sa portée à d’autres marchés sur le continent africain.

 

Agence Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus