A la Une Afrique Développement Finances publiques Vidéos du jour

Tunisie : Une relance économique attendue

L’économie tunisienne a été fortement impactée par la pandémie de covid-19 qui l’a privé de cruciales recettes touristique, qui en principe représente 14 % du PIB et environ 400 000 emplois.

La nouvelle cheffe du gouvernement tunisien, Naijla Bouden est attendue sur les questions économiques qui répondront aux exigences des entrepreneurs comme Medhi Bhouri impactés par la crise économique due à la crise sanitaire.

Medhi Bhouri, ancien macroéconomiste à la Banque centrale de Tunisie a lancé il y a trois ans, une start-up pour la culture d’une micro-algue utilisée comme anti-oxydant, contre le vieillissement et contre l’hypertension, il attend des financements pour passer à une production à grande échelle : Un horizon plus clair me permettra d’obtenir le dernier accord de financement et de lancer très rapidement” la phase industrielle du projet, dit M. Bhouri qui “accepte et comprend la situation exceptionnelle” actuelle mais se demande “jusqu’à quand cela durera ?”

Plusieurs économistes invitent le gouvernement à relancer les négociations avec le FMI pour trouver des financements, en effet le pays attend près de 3 milliards de dollars.

En Tunisie le PIB a chuté de 8.8% en 2020, une chute compensée de moitié en 2021 avec une croissance prévue de 4%. Le pays d’Afrique du Nord doit faire face à des échéances, celle de rembourser 4,5 milliards d’euros sur l’année en cours et a besoin d’une rallonge budgétaire de 5,7 milliards d’euros pour boucler le budget de cette année.

(AFRICANEWS)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus