A la Une Agenda du Business Entreprises Sénégal Vidéos du jour

Suivez en direct la 2e édition du Forum International des Entreprises Francophones du Meds

Après le succès d’avril 2019 lors de la première édition, le Meds organise ce mardi et mercredi 09 et 10 novembre 2021 la 2ème édition version Post Covid du Forum International des Entreprises Francophones. Pour la cuvée 2 du FIEF, plusieurs centaines de participants notamment des dirigeants d’entreprises et intervenants y sont attendus. Des experts de la gouvernance mondiale francophone et de la francophonie vont partager, durant ces deux jours, leurs expériences, leurs connaissances des affaires, redynamiser les relations économiques et commerciales francophones. Ce sera l’occasion d’échanger sur les visions francophones des différents continents sur les enjeux économiques futurs. Cette rencontre économique sera axée sur 4 thématiques clés: Intelligence Economique : le Rôle des Nouvelles Technologies et de l’Innovation. Écologie Industrielle : l’Environnement, Capital Santé, l’Agrico-Ecolo. Investissements : Zone Francophone Incubateur de Projets. Égalité : Entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances.

Discours du Président du Meds, Mbaagnick Diop

Madame Edith CRESSON – Ancienne Première Ministre de France,
Monsieur le Ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent,
Monsieur le Président du Groupement du Patronat Francophone (GPF),
Mesdames et Messieurs, Excellences les ambassadeurs,
Monsieur le Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar
Messieurs les Présidents des organisations patronales professionnelles
Honorables conseillers du Conseil Economique Social et Environnemental – CESE,
Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux et Nationaux,
Mesdames, Messieurs les Secrétaires Généraux des centrales syndicales,
Hôtes du Sénégal et du secteur privé francophone d’Afrique,
Chers invités,
C’est avec un plaisir renouvelé que je me tiens devant vous, communauté des acteurs du Groupement Patronal Francophone et autorités de la République pour vous délivrer mon mot de bienvenue de la cérémonie officielle du Forum International des Entreprises Francophones – FIEF.
L’attente fut longue.
Il y a de cela 2 ans déjà, nous tenions notre première rencontre du genre, ici même à Dakar dans ce même endroit, et nous avions à l’issue de nos travaux, défini une trajectoire de développement pour notre secteur privé francophone.
Nous avions à coeur de : Fédérer les acteurs industriels du monde francophone ; Valoriser nos initiatives économiques ; Mettre en exergue nos initiatives innovantes ; et enfin, défendre et illustrer les valeurs communes de solidarité et d’équité dans le respect des identités.
Depuis le premier FIEF, le Groupement du Francophone est un partenaire reconnu des instances publiques nationales et internationales.
L’action du GPF valorise la langue française dans l’action et le développement économique.
Le GPF a une vision de la Responsabilité Sociétale d’Entreprise – RSE.
A cet effet, une charte éthique des entreprises francophones est conçue et sera vulgarisée à travers l’écosystème du monde économique francophone.
Le chemin a été long et parsemé d’embuches. L’année 2020 a vu la pandémie du Coronavirus s’installer durablement partout dans le monde, occasionnant un repli sur soi de toutes les Nations. Jamais le “Nous d’abord” ne s’est autant invité dans les affaires du monde.
L’Afrique francophone a certes, été relativement moins affectée sur le plan de la pandémie, mais l’accès limité aux vaccins ne permet pas d’être optimiste pour la suite. Les gouvernements de cette région du monde n’ont pas eu, peu ou prou, de moyens suffisants pour venir en aide, comme il se devrait, à leurs entreprises du secteur privé.
Les pays francophones du Nord ont été plus durement touchés, mais contrairement aux pays du Sud, les gouvernements ont été, pour une large part, en mesure de mettre en place des mesures d’accompagnement appropriées et des campagnes de vaccination.
La crise sanitaire a révélé bien des obstacles. C’est quand la marée descend que l’on entrevoit les épaves.
La globalisation libérale a accentué inexorablement les fractures partout dans le monde et notre communauté francophone n’y a pas échappé.
La pandémie a souligné nos dépendances, nos manques et nos limites.
Le secteur privé africain francophone n’a pas échappé à la morosité constatée partout ailleurs dans le monde.
Nous redécouvrons que la globalisation n’est pas seulement économique, elle est également, entre autres, sanitaire, que nous commettons toujours l’erreur de ramener un sujet complexe multidimensionnel (la globalisation), en une représentation unidimensionnelle (l’économie ou le social).
La bataille économique mondiale qui offrait la part belle aux multinationales a changé de nature. Un nouveau paradigme s’est dessiné avec la crise sanitaire. Un nouvel ordre mondial est en train de naitre.
Les attitudes des uns et des autres ont surpris. L’Europe a voulu garder « ses » vaccins, les USA « ses » composants. On a constaté notre monde flétrir par manque de solidarité. Il ne faut pas laisser les Etats se replier sur eux mêmes. La mondialisation est riche de bienfaits potentiels, il faut toutefois les rendre plus équitables.
Je me réjouis que notre organisation participe à cette rencontre.
Le Président Macky SALL a su impulser la diplomatie économique avec la création de plusieurs zones économiques spécialisées pour faciliter l’implantation des entreprises étrangères singulièrement francophones.
Nous avons, depuis plus de 2ans, bénéficié du soutien des autorités étatiques. La résilience économique prônée dans notre espace a permis de construire un filet de sauvegarde et de traverser ce douloureux moment.
La ZLECAF (Zone de libre-échange continentale africaine) qui regroupe en son sein les sous organisations du continent est opérationnelle depuis le 1er janvier 2021. Des dividendes majeurs en sont attendus et le GPF devra jouer pleinement son rôle dans ce nouveau contexte.
L’Afrique francophone représente un demi-milliard de personnes et donc joue un rôle clé dans l’avenir de la francophonie. Sa population sera près d’1milliard à l’horizon 2050 avec plus du quart (26%) composé de jeunes de 15 à 29 ans.
Comme je vous le disais déjà, ici même, il y a de cela 2 ans, l’Afrique demeure plus que jamais, l’avenir de la francophonie.
Les challenges sont nombreux : Assurer un avenir décent à ces populations, et mettre en valeur le potentiel démographique, en sont les principaux.
Nul doute que le Groupement du Patronat Francophone devra participer pleinement à leur résolution.
Notons enfin, que le partenariat public-privé, qui avait permis d’assurer les bases de la compétitivité, gage de la croissance économique, a permis également, de mieux traverser les turbulences créées par la pandémie.
Notre espace économique francophone a su dans ce contexte se raffermir. Il nous faut jouer notre partition dans les challenges majeurs de notre temps auxquels fait face l’Humanité : Stabiliser le climat, en remettant le monde à l’endroit et relancer la croissance, mise à mal par le Covid 19, dans notre espace économique.
Voilà donc dressé, mesdames et messieurs, le cadre de nos travaux.
Je vous invite mesdames et messieurs, à contribuer pleinement aux travaux qui vont suivre, en prenant en compte les volumes d’échanges inter-pays, d‘abord dans notre zone communautaire élargie la Zlecaf, et ensuite au delà de notre espace continental, le monde francophone.
Je voudrai remercier l’ensemble des participants venus du monde entier pour prendre part à nos travaux.
Son Excellence M. Macky SALL, Président de la République du Sénégal a porté, dans ces périodes troubles, très haut le pilier économique de la francophonie en Afrique. Qu’il en soit vivement remercié!
A cela s’ajoute que le Sénégal va présider, dans quelques petits mois en 2022, l’Union Africaine, une opportunité pour l’espace francophone.
Remerciements et hommages appuyé à mon ami et frère monsieur le ministre Abdou Karim FOFANA pour sa disponibilité, son engagement auprès du Secteur Privé. Il est avec nous ce matin pour délivrer le message de Son Excellence Monsieur Macky SALL.
Le Président de la République est un soutien indéfectible de la francophonie et dans la même dynamique du Groupement Patronal Francophone.
Nos félicitations et encouragements au Président Jean Lou BLACHIER pour sa persévérance et surtout son amour pour notre beau pays le SENEGAL.
Hommage déférent à Madame la Première Ministre Edith CRESSON.
Avant de conclure, comme lors de notre première rencontre, je ne doute pas que nos travaux déboucheront sur des conclusions profitables aux entrepreneurs et décideurs économiques francophones.
Je vous souhaite la bienvenue au pays de la Téranga, le Sénégal et je vous souhaite un excellent séjour.
Vive la Francophonie !
Vive l’Afrique !
Vive le Sénégal !
Je vous remercie de votre aimable attention.

(REWMI)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus