A la Une BCEAO Entreprises Finances Finances publiques Industrie Infrastructures Sénégal

Sénégal : Baisse de 6,6% des importations de biens en novembre 2019

La direction de la prévision et des études économiques (Dpee), dans son document « Point mensuel de conjoncture de Novembre 2019 », a noté une baisse de 6,6% des importations de biens en novembre 2019.

« En variation mensuelle, les importations de biens du Sénégal se sont inscrites en baisse de 6,6% (-24,5 milliards) au mois de novembre 2019 pour se situer à 345,2 milliards. Cette situation est, en partie, liée aux produits alimentaires (-18,5 milliards) et aux produits pharmaceutiques (-4,2 milliards). Concernant les produits alimentaires, le repli des importations est attribuable au « froment et méteil » (-6,5 milliards), aux fruits et légumes comestibles (-3,7 milliards), aux «huiles et graisses animales et végétales » (-3,5 milliards), au riz (-3,0 milliards) et au maïs (-2,4 milliards). Par ailleurs, les importations de « machines, appareils et moteurs » (+11,1 milliards) et de produits pétroliers (+5,8 milliards) se sont consolidées en rythme mensuel », souligne la Dpee.

En glissement annuel, la Dpee précise que les importations de biens se sont confortées de 16,9 milliards (+5,1%) au mois de novembre 2019, tirées par les « machines, appareils et moteurs » (+21,5 milliards), les produits pétroliers (+7,9 milliards) et les « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+2,1 milliards).

« Cependant, les importations des produits alimentaires du mois de novembre 2019 se sont repliées de 4,9 milliards en glissement annuel, sous les effets conjugués du « froment et méteil » (-4,2 milliards), du riz (-3,3 milliards) et, dans une moindre mesure, du maïs (-0,6 milliard) », mentionne-t-on dans le document.

Sur les onze premiers mois de 2019, la Dpee souligne que « les importations de biens sont évaluées à 3811,3 milliards contre 3537,6 milliards sur la même période en 2018, soit une progression de 273,6 milliards (+7,7%). Cette évolution est essentiellement attribuable aux « machines, appareils et moteurs » (+118,1 milliards), aux « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+57,5 milliards), aux produits alimentaires (+25,0 milliards) et aux produits pharmaceutiques (+18,6 milliards). Pour leur part, les importations de produits pétroliers ont reculé de 3,0 milliards sur la période, en relation avec les huiles brutes de pétrole (-82,7 milliards) ».

Les importations du Sénégal en provenance des pays de l’UEMOA, évaluées à 7,4 milliards

« En provenance des pays de l’UEMOA, les importations du Sénégal sont évaluées à 7,4 milliards au mois de novembre 2019 contre 5,7 milliards le mois précédent. Elles ont représenté 2,1% de la valeur totale des importations de biens au mois de novembre 2019. La Côte d’Ivoire demeure le principal fournisseur du Sénégal au sein de la zone, avec une part évaluée à 49,9 % contre 91,8% en octobre 2019. Les achats en provenance de ce pays ont principalement porté sur les « fruits et légumes comestibles », les « matières plastiques artificielles », les « papiers, cartons et applications », et les « bois et ouvrages » avec des parts respectives de 23,4%, 11,8% 11,4%, et 9,0% », note la Dpee.
Masse DIA

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus