A la Une Afrique Ferroviaire Transports

Nigeria : Les transports ferroviaires paralysés par une grève

Les cheminots nigérians observent depuis jeudi, une grève de trois jours. Le mouvement paralyse le trafic ferroviaire sur l’ensemble du territoire.

Les lignes dites populaires, Lagos-Ibadan, Abuja-Kaduna et Warri-Itakpe ne sont pas épargnées par ce mouvement.

Le mouvement des agents de la Nigerian Railway Corporation, n’est pas sans conséquences pour les populations. Farouk Sheun, étudiant à l’université d’Abuja, est bloqué dans la capitale nigériane. Alors qu’il doit se rendre àKaduna pour une visite familiale.

” Je ne peux même pas exprimer à quel point je suis déçu, je veux juste rentrer et voir ma famille, mais les trains ne fonctionnent pas, je dois donc prendre la route.’’, explique l’étudiant.

Principale revendication des grévistes, l’amélioration de leurs conditions de vie. Les syndicats attendent donc un geste dans ce sens de la part des pouvoirs publics.

Le gouvernement a l’argent et sait ce qu’il doit faire, nous disons, investissez-en nous, nous sommes des êtres humains qui feront le travail, ils ont investi beaucoup d’argent dans les infrastructures, alors comme vous investissez dans les infrastructures, investissez aussi en nous “, a déclaré Ayo Olurunfemi, secrétaire général national du syndicat du Chemin de fer du Nigeria.

Le secteur pourrait perdre environ 219 000 dollars en raison de cette grève dite d’avertissement de trois jours. Les syndicats promettent de durcir leur mouvement si leurs revendications ne sont pas prises en compte.

(AFRICANEWS)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus