A la Une Afrique Agriculture Agro-industrie Industrie

Liberia : Firestone Natural Rubber accusée de négligence dans la gestion des effluents de son usine

Au Liberia, Firestone Natural Rubber, filiale de Bridgestone Americas n’a pas employé tous les moyens à sa disposition pour éviter la pollution des ressources en eau par son usine de transformation de caoutchouc.

C’est ce qu’estime l’ONG environnementale Mighty Earth, dans un nouveau rapport.

Selon l’ONG, les rejets d’effluents de la compagnie contaminent toujours les eaux de la rivière Farmington, ce qui entraîne la disparition des poissons et met en danger les moyens de subsistance des populations riveraines.

Et si l’entreprise avait annoncé en 2008, l’installation d’une unité de traitement d’eau usée de plusieurs millions de dollars, le compte n’y est pas selon l’ONG qui pointe du doigt une négligence.

« Les problèmes sont similaires à ceux soulevés par les plaintes [des communautés affectées, ndlr] entre 2005 et 2010. Il est inacceptable que le traitement inadéquat des effluents continue à faire des dégâts », indique Mighty Earth.

Réagissant au rapport de l’ONG, Bridgestone a dénoncé des allégations totalement « erronées et sensationnalistes » et met en lumière une omission des informations fournies lors de rencontres directes depuis août dernier.

La compagnie indique également être à la dernière étape de la construction et de l’exploitation d’un système de traitement des eaux usées d’un coût de 3 millions $ afin de réduire son impact environnemental conformément aux normes environnementales du pays. Cette installation devrait être pleinement opérationnelle d’ici la mi-2020.

Pour rappel, Firestone Natural Rubber a noué depuis 1926 un contrat de concession de 99 ans avec le gouvernement libérien. Ses plantations s’étendent sur plus de 51 800 hectares à l’est de Monrovia.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus