A la Une Internationale Réseaux sociaux Technologie

International : Amende de 267 millions $ pour Whatsapp en Irlande

 L’Irlande a imposé une amende de 267 millions $ à Whatsapp, une des plateformes de réseau social du groupe Facebook, pour non-respect de la protection des données de ses utilisateurs. L’application de messagerie est accusée d’avoir partagé des données personnelles avec d’autres sociétés du groupe, et ce sans informer clairement ses utilisateurs et non utilisateurs.

Cette sanction fait suite à une enquête lancée en décembre 2018 dans le cadre de la nouvelle loi européenne de protection des données, entrée en vigueur cette même année, comme l’ind  ique la Commission irlandaise de protection des données, qui a rendu la décision hier jeudi 2 septembre.<

/p>
Le Gendarme irlandais exige également que WhatsApp prenne des « mesures correctives » afin de se mettre en conformité avec la nouvelle loi européenne.

WhatsApp prévoit néanmoins de faire appel, selon un porte-parole. « Nous sommes en désaccord avec la décision d’aujourd’hui concernant la transparence que nous avons fournie aux gens en 2018 et les sanctions sont entièrement disproportionnées. », indique un porte-parole, cité par le média CyberScoop.

Cette sanction pour non-respect de la protection des données n’a cependant pas encore fait réagir en Afrique, ou Whatsapp est pourtant l’application de messagerie dominante. C’est sur le continent que l’application a la plus forte assise, avec par exemple un taux de pénétration de 97% au Kenya, de 96% en Afrique du Sud et de 95% au Nigeria, les trois plus élevés au monde.

Pour l’heure, les utilisateurs africains ne semblent pas prêts à délaisser ce service détenu par Facebook, bien que les craintes de confidentialité soient présentes.

« WhatsApp fait désormais partie de leur vie quotidienne. Abandonner cette application pour un service inconnu [à cause d’une nouvelle politique de confidentialité ] est vraiment impensable », déclare à cet égard Yao Sylvain, directeur chez App Media Afrique en Côte d’Ivoire, cité par Quartz Africa.

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus