A la Une Afrique Coronavirus Production Sénégal

Impact de la Covid-19 sur les unités de production informelles non agricoles : le Rapport de suivi en septembre 2020 de l’ANSD

Cette note de l’Agence nationale de la Statistique et de la démographie du Sénégal, (ANSD) présente l’impact de la covid-19 sur les unités de production informelles (UPI) non agricoles opérant dans un local professionnel. Les données proviennent d’une enquête téléphonique conçue par un Groupe de Travail regroupant l’ANSD, la Banque mondiale, le BIT, le PNUD et la DGPPE

D’après l’Agence, en dépit du ralentissement de l’activité économique dû à la crise sanitaire, la plupart des unités informelles interrogées sont opérationnelles (88,3%). Toutefois, 9,2% ont arrêté momentanément leurs activités et 2,5% sont fermées définitivement. Les unités du secteur des services autre que le commerce sont les plus touchées par la fermeture temporaire ou définitive.

L’analyse suivant la taille des entreprises permet d’observer que la fermeture temporaire concerne 13% des moyennes entreprises, 9% des microentreprises et 6% des petites entreprises.

Près de la moitié des UPI ayant arrêté de travailler ont évoqué la covid-19 comme motif de fermeture. Ce taux est plus important dans les services (73%) autre que le commerce.

L’enquête estime le nombre des UPI non agricoles opérant dans un local professionnel et possédant un numéro de téléphone à près de 284.000. Les unités de production informelles ont définies comme celles qui ne sont pas immatriculées au NINEA et/ou ne tiennent pas de comptabilité suivant une norme standard. Selon le Recensement Général des Entreprise (RGE) de 2016, ce pan de l’économie concentre 97% des entreprises, génère 16.3% du chiffre d’affaires total et concentre près de 60% des emplois non agricoles.

L’enquête, nous dit-on, a été administrée sur un échantillon de 581 UPI non agricoles sur la période du 23 juin au 6 août 2020. La typologie des unités a été définie suivant le chiffre d’affaires annuel. Ainsi, est considérée comme micro-entreprise toute unité réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 100 millions de FCFA ; les petites entreprises sont les UPI ayant un chiffre d’affaires compris entre 100 millions et 500 millions de FCFA ; enfin les UPI moyennes sont celles dont le chiffre d’affaires est compris entre 500 millions et 2 milliards de FCFA.

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus