A la Une Commerce Internationale Production Sénégal

Guerre en Ukraine : Macky Sall préoccupé par le renchérissement des prix

Le chef de l’Etat sénégalais, également président en exercice de l’Union africaine (UA), a annoncé, mardi à Dakar, des consultations avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux afin de contenir le renchérissement des prix des denrées, une des conséquences de la guerre en Ukraine.

’’Nous avons déjà commencé à consulter tous nos partenaires (…) sur le plan multilatéral, mais également les partenaires bilatéraux (…). C’est un appel au monde entier, à l’ensemble des partenaires qui travaillent avec les pays d’Afrique et avec le monde entier dans cette phase critique’’, a-t-il notamment dit.

Macky Sall s’exprimait lors d’un point de presse organisé conjointement au Palais de la République avec le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, en visite de deux jours au Sénégal.

Le président Sall a dit qu’en raison de l’ampleur de ces conséquences, il plaidait pour la fin de cette guerre.

’’Et, c’est pourquoi, nous plaidons pour la fin de la guerre en Ukraine. Et il faut arrêter ce conflit afin que les conséquences soient maitrisées sur le continent et le monde entier’’, a-t-il déclaré.

Selon lui, cette guerre a eu pour conséquences immédiates ’’le renchérissement’’ des denrées de consommation comme le blé.

’’Il se trouve que l’Afrique est importatrice nette de blé’’, a expliqué le chef de l’Etat sénégalais, notant que les prix du fer et de plusieurs autres denrées ont flambé.

’’Il y a une inflation réelle qui touche les pays. Il faut un mécanisme de soutien lorsque la crise est aussi grave’’, a t-il déclaré.

Pour sa part, le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, a qualifié de ’’crise majeure’’ cette guerre menée par la Russie en Ukraine

’’Cette situation de crise en Ukraine, à l’échelle internationale, est majeure. Et la Banque mondiale a répondu très rapidement les trois dernières semaines pour pouvoir soutenir l’Ukraine parce que l’invasion continue. Le monde continue à évaluer l’impact de cette guerre’’, a-t-il indiqué.

M. Malpass a participé au Forum mondial de l’eau ouvert lundi à Diamniadio.

Il effectue ainsi son premier voyage officiel au Sénégal et en Afrique de l’Ouest et centrale en tant que président du Groupe de la Banque mondiale.

M. Malpass va s’entretenir avec des partenaires au développement. Il mettra à profit son séjour à Dakar pour visiter divers projets financés par le Groupe de la Banque mondiale.

(APS)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus