A la Une Économie Industrie Sénégal

Evolution du secteur de l’industrie au premier trimestre 2022 : 20,9% de hausse du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires dans l’industrie a progressé de 20,9% au premier trimestre 2022, comparativement à celui de la même période de 2021, renseigne l’Agence nationale de la statistique et de la démographie. Cet accroissement, précise l’Ansd, est consécutif à la hausse du chiffre d’affaires dans la totalité des sous-secteurs.  

Dans les industries extractives par exemple, le chiffre d’affaires a connu un bond de 38,5% au premier trimestre 2022. «Cette augmentation est expliquée par le relèvement simultané des ventes de minerais métalliques de 33,5% et des autres produits des industries extractives, 45,3%.
Le chiffre d’affaires dans les industries manufacturières s’est rehaussé de 16,4% en variation annuelle sous l’effet, particulièrement, de l’amélioration de celui des produits chimiques et pharmaceutiques de 106,7%, des autres industries manufacturières, 24,8%, et des produits agroalimentaires, 11,7%.» Cette évolution, souligne l’Indice de l’agence, «est amoindrie par la baisse du chiffre d’affaires des produits du raffinage et de la cokéfaction estimée à 94,8%, celle des produits électroniques et informatiques de 93,1% et du recul des produits métallurgiques et de fonderie de 28%».
«Dans les industries de production d’électricité, de gaz et d’eau, le chiffre d’affaires s’est relevé de 20,2% au premier trimestre 2022, comparativement à celui de la même période de 2021. Cette évolution est attribuable à la hausse simultanée de la vente d’électricité et de gaz de 23,2% et d’eau, 11,2%», selon l’Ansd.
Les industries environnementales ainsi que l’égrenage de coton ne sont pas en reste. Au premier trimestre 2022, leur «chiffre d’affaires s’est bonifié de 50,0% en relation avec la hausse du chiffre d’affaires de l’ activité de collecte, de traitement et d’élimination des déchets estimée à 50% et de celui de la collecte des eaux usées et boues, 12,3%.
En variation annuelle, le chiffre d’affaires de l’égrenage de coton a bondi de 140,4% au premier trimestre 2022, en liaison avec la hausse des ventes de coton».Le chiffre d’affaires dans l’industrie a progressé de 20,9% au premier trimestre 2022, comparativement à celui de la même période de 2021, renseigne l’Agence nationale de la statistique et de la démographie. Cet accroissement, précise l’Ansd, est consécutif à la hausse du chiffre d’affaires dans la totalité des sous-secteurs.
Dans les industries extractives par exemple, le chiffre d’affaires a connu un bond de 38,5% au premier trimestre 2022. «Cette augmentation est expliquée par le relèvement simultané des ventes de minerais métalliques de 33,5% et des autres produits des industries extractives, 45,3%.
Le chiffre d’affaires dans les industries manufacturières s’est rehaussé de 16,4% en variation annuelle sous l’effet, particulièrement, de l’amélioration de celui des produits chimiques et pharmaceutiques de 106,7%, des autres industries manufacturières, 24,8%, et des produits agroalimentaires, 11,7%.» Cette évolution, souligne l’Indice de l’agence, «est amoindrie par la baisse du chiffre d’affaires des produits du raffinage et de la cokéfaction estimée à 94,8%, celle des produits électroniques et informatiques de 93,1% et du recul des produits métallurgiques et de fonderie de 28%».
«Dans les industries de production d’électricité, de gaz et d’eau, le chiffre d’affaires s’est relevé de 20,2% au premier trimestre 2022, comparativement à celui de la même période de 2021. Cette évolution est attribuable à la hausse simultanée de la vente d’électricité et de gaz de 23,2% et d’eau, 11,2%», selon l’Ansd.
Les industries environnementales ainsi que l’égrenage de coton ne sont pas en reste. Au premier trimestre 2022, leur «chiffre d’affaires s’est bonifié de 50,0% en relation avec la hausse du chiffre d’affaires de l’ activité de collecte, de traitement et d’élimination des déchets estimée à 50% et de celui de la collecte des eaux usées et boues, 12,3%.
En variation annuelle, le chiffre d’affaires de l’égrenage de coton a bondi de 140,4% au premier trimestre 2022, en liaison avec la hausse des ventes de coton».

LEQUOTIDIEN

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus