A la Une Afrique Industrie Mining, Oil & Gas Sénégal Uemoa & Cedeao

États-unis – Sénégal : Un don de 320 milliards Fcfa du MCA pour booster le secteur de l’énergie

Le Millenium Challenge Account (MCA) du gouvernement américain va faire au Sénégal un ’’don’’ de 320 milliards de francs CFA destiné à financer des infrastructures dans le secteur de l’énergie, dans les cinq prochaines années, a annoncé jeudi à Dakar l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Tulinabo Mushingi.

Washington a pris cette décision dans le cadre d’un ’’compact’’ qui sera porté à 350 milliards de francs CFA grâce à une contribution de 30 milliards de l’Etat du Sénégal, a précisé M. Mushingi lors d’une réunion du conseil de surveillance de la phase 2 du Millenium Challenge Account au Sénégal.

’’Nos deux gouvernements ont créé ce vaste programme qui va non seulement investir dans les infrastructures électriques (…), mais également dans la réforme institutionnelle’’ du secteur énergétique ’’en milieu urbain et périurbain’’, a dit l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal.

La vice-présidente du MCA, également chargée des affaires juridiques de cet organisme américain, Jeanne Hauch, et le secrétaire général de la présidence sénégalaise, Mahammad Dionne ont pris part à la réunion.

La réalisation des infrastructures à financer avec le nouveau ’’compact’’ va démarrer au cours du premier trimestre de cette année, selon Tulinabo Mushingi.

Des ’’étapes’’ restent à franchir avant l’entrée en vigueur de la phase 2 du MCA-Sénégal, a-t-il dit. Il a énuméré le recrutement du directeur général du MCA-Sénégal 2 et de ses collaborateurs, et la définition des ’’conditions’’ dans lesquelles aura lieu la réforme du secteur énergétique sénégalais.

Jeanne Hauch s’est réjouie de l’engagement des Etats-Unis et du Sénégal depuis l’élaboration du deuxième ’’compact’’ destiné au gouvernement sénégalais.

Elle a souhaité que cet engagement soit maintenu durant les cinq ans prévus pour la mise en œuvre de cette initiative consécutive au MCA-Sénégal 1, grâce auquel le gouvernement américain a aidé à construire au Sénégal d’importantes infrastructures dont la route nationale 6, qui relie Ziguinchor et Vélingara (sud).

’’Notre pays doit s’honorer d’avoir mobilisé deux fois, en moins de dix ans, ce programme très ambitieux du département d’Etat américain, quand on sait les conditions à remplir pour y être éligible’’, a souligné M. Dionne.

Le secrétaire général de la présidence sénégalaise a insisté sur le fait que le MCA-Sénégal 2 allait donner un ’’coup d’accélérateur’’ au secteur de l’énergie au Sénégal, de sorte à faire que tous ses citoyens aient accès à l’électricité d’ici à 2025.

’’Les investissements du programme MCA-Sénégal 2 vont faciliter la modernisation et le renforcement du réseau de transport de la Senelec (Société nationale d’électricité), l’accès à l’électricité en milieu rural et périurbain’’, espère Mahammed Dionne.

Le 18 décembre 2019, le Sénégal a signé avec les Etats-Unis le deuxième ’’compact’’ du MCA, en vertu duquel Washington va investir 600 millions de dollars US (environ 327,3 milliards de francs CFA, selon le taux actuel du dollar) dans l’économie sénégalaise. Le Sénégal doit apporter 50 millions de dollars US (environ 29,7 milliards de francs CFA) pour compléter le ’’compact’’.

(APS)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus