A la Une Commerce Internationale Mines Mining, Oil & Gas

Cours du Marché mondial : la réduction du prix des diamants porte ses fruits avec plus de 300 millions dollars de recettes

La compagnie minière De Beers a engrangé 320 millions de dollars depuis mi-août grâce aux ventes de diamants. Cette performance est même supérieure à celle établie l’année dernière et s’explique aussi bien par les rabais sur les prix opérés que par la reprise de la demande.

Le groupe De Beers a annoncé en fin de semaine dernière les résultats provisoires de son cycle de vente de diamants organisé depuis mi-août. Suite à un rabais de 10 % opéré sur les prix de certaines pierres précieuses, la société a engrangé 320 millions de dollars  de recettes contre 116 millions dollars  entre fin juillet et début août. Malgré la pandémie, la compagnie a même réalisé une meilleure performance comparée aux 287 millions  obtenus à la même époque l’année dernière.

« Les marchés du diamant ont connu une amélioration continue tout au long du mois d’août et en septembre […]. Le sentiment général de l’industrie est devenu plus positif alors que les bijoutiers des principaux marchés de consommation américains et chinois ont gagné en confiance avant l’importante période des fêtes de fin d’année. En conséquence, nous avons assisté à une reprise de la demande de diamants bruts au cours du septième cycle de vente de l’année », a expliqué Bruce Claver, PDG du groupe, précisant qu’il faudrait néanmoins un certain temps avant de retrouver les niveaux de demande d’avant la pandémie.

Après des mois de crise, l’industrie du diamant semble donc mieux se porter. Cela devrait soulager les pays producteurs comme le Botswana, la Namibie ou l’Afrique du Sud, qui ont vu leurs recettes baisser considérablement dans ce secteur.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus