A la Une Marchés financiers Sénégal Télécommunications Transformation digitale

Cash transfert de l’État : 43 milliards de consommation ou d’investissement?

L’actualité sociale au Sénégal, c’est également la décision du chef de l’État de débloquer 43 milliards de F CFA pour les ménages vulnérables. Une décision prise lors du dernier Conseil des ministres.

Ce sont 543 mille familles qui vont recevoir chacune environ 79 mille F CFA, à partir de ce mois de mai. Étant un produit du secteur privé, Mbaye Sylla Khouma estime que cette somme aurait dû servir à l’investissement et non à la consommation. « Ma crainte est que le timing risque de créer les conditions d’une consommation One shot, parce que l’on va vers la tabaski avec ce que cela demande comme charges. Les dépenses risquent de s’orienter vers ce que l’on appelle une consommation immédiate et après, on revient à la case de départ », a-t-il déclaré.

Invité à l’émission Lr du Temp, sur iradio, (90.3), M. Khouma est largement revenu sur l’origine de cette somme. Selon lui, cet argent que le chef de l’Etat va distribuer aux ménages provient des Droits de tirages spéciaux (Dts). Ce qui signifie que c’est une somme empruntée qui doit être remboursée. « Au lieu d’emprunter pour investir, on emprunte pour consommer. C’est ça qui intrigue les Économistes, parce que l’on n’emprunte pas pour payer des salaires ou consommer. Quand vous empruntez et que vous devez rembourser, vous devez mettre l’argent là où il y a de la production et de la productivité. Si tel n’est pas le cas, vous allez créer les conditions de votre propre pauvreté », a indiqué l’Économiste.

So co-débatteur n’est pas du même avis. Docteur en régulation pétrolière, Pape Touré rappelle que cette aide sociale est un projet qui a démarré depuis 2013 avec 300 mille bénéficiaires. Pour lui, l’aide sociale est une composante de la Promotion du capital humain qui est le 2e pilier du PSE. « De quoi parle-t-on ? Au départ, c’étaient des bourses de 25 mille F par trimestre. Cela fait 100 mille F CFA l’année. Le budget du Sénégal fait 5 mille milliards 160 millions F CFA.

On est en train de parler de 43 milliards F CFA. Si vous faites le rapport, ça ne fait même pas 1% », renseigne M. Khouma. Qui ajoute : « C’est un modèle d’ajustement social qui a été découvert au Brésil avec Lula. Brésil est un grand pays industriel, mais, il n’empêche que la croissance économique, certes, il est porté par un certain nombre de secteurs, mais elle nécessite que les plus faibles soient pris en charge. En Europe, on a la sécurité sociale. Je pense qu’il est bon de donner à nos compatriotes qui soient en situation d’indigence flagrante un minimum »

(EMEDIA)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus