A la Une Afrique Commerce Matières Premières Mines Mining, Oil & Gas

Burkina Faso : Teranga Gold revoit à la hausse les ressources minérales du projet aurifère Golden Hill

Les ressources aurifères du projet burkinabé Golden Hill ont augmenté de 34 % pour atteindre 1,4 million d’onces. Teranga Gold prépare une demande de permis minier à soumettre cette année, mais va encore investir dans l’exploration pour atteindre 2 à 3 millions d’onces.

La compagnie minière Teranga Gold, active dans le secteur aurifère ouest-africain, a annoncé lundi une augmentation des ressources minérales de son projet aurifère Golden Hill au Burkina Faso. Selon les nouvelles indications, le projet héberge 12,6 millions de tonnes de ressources titrant 1,85 g/t d’or dans la catégorie indiquée, soit 752 000 onces, et 11,5 millions de tonnes dans la catégorie inférée à une teneur de 1,81 g/t d’or, soit 669 000 onces.

Cette hausse de 34 % par rapport à la première estimation de ressources publiée en février 2019 (1,05 million d’onces) est à mettre à l’actif des campagnes de forages de 27 000 m, lancées en juillet 2019. Elle a notamment permis de convertir une bonne partie des ressources « inférées », dans la catégorie « indiquée », considérée comme plus fiable.

Encouragée par ces résultats, Teranga veut accélérer diverses activités afin de mettre l’actif en production très rapidement. Elle compte réaliser certains tests métallurgiques et des travaux préparatoires à l’étude des impacts environnementaux et sociaux (ESIA) du projet, afin de soumettre aux autorités une demande de permis d’exploitation minière ce trimestre. Dans le même temps, la compagnie prévoit un financement de 15 millions $ pour l’exploration jusqu’à la fin de l’année prochaine, avec l’espoir d’atteindre une ressource de 2 à 3 millions d’onces d’or.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus