A la Une Afrique Agriculture Agro-industrie Production Sénégal

Agro-industrie : L’aloe vera désormais cultivé et transformé au Sénégal par Fatou Sarr, une jeune sénégalaise

Takhar-Aloe est une société de production et de transformation d’aloe vera en produits cosmétiques, située dans la localité de Diender à 70 km de la capitale Dakar. Cette structure propose des gels, des anti-inflammatoires, des cicatrisants, des anti-microbiens, des savons, etc.

Fatou Sarr est la cofondatrice de Takhar-Aloe. Elle explique qu’elle a voulu apporter une solution naturelle et peu coûteuse pour soigner certaines maladies de la peau. Les femmes sénégalaises issues de la classe moyenne ont très souvent recours à des produits importés de mauvaise qualité, responsables de maladies comme le cancer. Fatou souhaite toucher cette clientèle.

Ce qui démarque son entreprise de la forte concurrence sur le marché des cosmétiques, c’est la composition naturelle et les prix abordables de ses produits. « Nos produits sont à 98% composés d’aloe vera. De plus, nous cultivons tout sur place, ce qui les rend plus accessibles, entre 1 500 et 12 000 FCFA », confie-t-elle à Ouestaf.

Fatou Sarr a été contactée en 2018 par des entreprises étrangères pour la distribution de ses produits. Malheureusement, la faible envergure de la récolte ne lui permettait pas d’entamer une production à la chaîne. Elle compte toutefois bien étendre son activité hors du Sénégal.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus