A la Une Afrique Entreprises Industrie Innovations Technologie Uemoa & Cedeao

Abidjan lance la 1ère édition du Marché de l’innovation et de la recherche

La première édition du Marché de l’innovation et de la recherche ( MIR), une plateforme de découverte et de valorisation des potentiels cachés et inexploités en Côte d’Ivoire prévue les 27 et 28 février prochains à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, a été officiellement lancée mardi dans la capitale économique ivoirienne, a constaté APA sur place.

Environ un millier d’entreprises est attendu à ce marché organisé par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI, patronat) et qui réunira des porteurs de projets innovants, des PME, des chercheurs, des universitaires, des artisans, des entreprises privées et parapubliques…

« Ce marché voudrait offrir un cadre d’expression des besoins des entreprises en matière de recherche et d’innovation, soutenir les entreprises et les chercheurs dans le cadre de la promotion et de la valorisation de leurs recherches », a expliqué Stéphane Aka-Anghui, le directeur exécutif de la CGECI lors d’une conférence de lancement.

Expliquant les motivations de la création de ce marché, M. Aka-Anghui a fait savoir que la Côte d’Ivoire est classée parmi les pays les moins innovants du monde.
« En Côte d’Ivoire, les inventeurs et les chercheurs existent.

PToutefois leurs initiatives sont très peu connues et restent pour la plupart du temps au stade embryonnaire par faute de financement ou faute de débouché», a fait remarquer le directeur exécutif du patronat ivoirien regrettant que selon l’indice mondial de l’innovation, la Côte d’Ivoire est classée 103è sur 129 pays.

« L’objectif du MIRA, c’est de valoriser la découverte, la promotion et la valorisation économique des potentiels cachés. C’est un cadre unique de promotion, de valorisation et de développement des innovations. Il permettra de tisser des alliances stratégiques et technologiques», a indiqué pour sa part, N’Dri Koffi, le président de la commission formation professionnelle et recherche de la CGECI regrettant à son tour que l’écosystème d’innovation dans notre pays est «embryonnaire ».

Le MIR aura pour vocation d’être une plateforme de découverte, de promotion et de valorisation économique des potentiels cachés et inexploités. Ce marché sera meublé par des stands d’exposition, des rencontres B To B et des conférences thématiques et d’échanges sur la problématique de la vulgarisation des produits de la recherche.

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) regroupe plus de 3500 entreprises avec un chiffre d’affaires de 18 000 milliards FCFA.

(APA)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus